Des milliers de manifestants protestent à Berlin contre le TTIP et le CETA (VIDEO)

Capture d'écran de @denice_ruptly
Capture d'écran de @denice_ruptly

Une foule importante est descendue dans les rues de Berlin pour s’opposer aux efforts de l’UE d’adopter les accords bilatéraux TTIP et CETA, qui suscitent beaucoup de doutes.

Cinq trains spéciaux et 600 bus ont été affrétés pour apporter les manifestants depuis tout le pays dans la capitale où ils marcheront depuis la gare principale via le quartier gouvernemental et le parc Tiergarten.

Les manifestants demandent de «mettre fin aux négociations avec les Etats-Unis sur le TTIP et de ne pas ratifier l’accord CETA discuté avec le Canada». Dans un communiqué de presse, les organisateurs disent craindre que «les deux accords creusent les droits démocratiques et fassent baisser les standards démocratiques et sociaux».

D’après les organisateurs, la manif représente une grande coalition de plus de 30 groupes de la société civile, y compris les militants environnementaux, sociaux et culturels ainsi que les syndicats, les organisations religieuses.

L’accord controversé

Le TTIP est entouré d’un grand nombre de craintes, parmi lesquelles l’harmonisation des lois sur la santé, la sécurité et la qualité des produits ainsi que la réduction des tarifs et des impôts sur les biens ce qui pourrait provoquer la détérioration des produits de consommation en Europe. Les Etats-Unis, qui ont la réputation de montrer de la légèreté dans le cadre des normes sur leurs produits, permettent la culture des OGM, considérés comme nocifs par certains experts. 

Le renforcement des corporations devant les autorités est un autre aspect perturbant alors que cet accord introduit de nouveaux mécanismes de règlement des différends entre l'investisseur et le pays. Ce système permet en effet aux grandes compagnies de négocier le règlement des litiges sans la participation des instances judiciaires. Il y a des peurs que cette facilité pour les corporations se fasse au dépend des droits des consommateurs et mène à des pratiques abusives.

En outre, la Commission européenne a été accusé de «couvrir» l'industrie du tabac après avoir refusé de divulguer les détails de ses négociations avec des géants de la cigarette comme British American Tobacco ou encore Philip Morris au cours des négociations sur le commerce transatlantique et Partenariat pour l'investissement.

En savoir plus : Négociations sur le TTIP : la Commission Européenne accusée de «couvrir» l'industrie du tabac

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales