La violence s’empare de Gaza, le chef du Hamas parle d’«intifada»

Un manifestant palestinien à Gaza après des heurts avec les forces israéliennes© Mohammed Salem Source: Reuters
Un manifestant palestinien à Gaza après des heurts avec les forces israéliennes

Alors que la Cisjordanie et Jérusalem sont en proie à des troubles depuis plusieurs jours, Gaza semble s’embraser à son tour.

Selon des chiffres de l’AFP, six personnes ont été tuées et 80 blessées aujourd’hui à Gaza, alors que des rassemblements avaient lieu à la frontière en solidarité avec les Palestiniens de Cisjordanie et de Jérusalem. Selon un porte-parole de l’armée israélienne, cité par le journal Times of Israel, les protestataires lançaient «des pierres et des pneus enflammés sur les soldats» qui ont alors ouvert le feu.

Plus tôt dans la journée, le dirigeant gazaoui du Hamas, Ismail Haniyeh, avait déclaré au cours d’un sermon : «nous appelons au durcissement et au renforcement de l’intifada», faisant référence aux violences qui secouent les territoires occupés depuis plusieurs jours. «C’est le seul chemin qui mènera à la libération. Gaza remplira son rôle dans l’intifada de Jérusalem et est plus que prêt à la confrontation», a-t-il ajouté.

Des heurts sont également survenus ce vendredi à Ramallah, blessant 83 Palestiniens, selon la chaîne proche du Hamas Quds TV. Selon cette source, les forces israéliennes auraient tiré des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène en direction de manifestants, qui auraient répliqué par des jets de pierres et de cocktails molotovs.

Alors que les attaques palestiniennes à l’arme blanche se sont multipliées ces derniers jours contre des Israéliens, elles ont aujourd’hui été le fait d’un jeune juif, dans le sud de l’Etat hébreu. Celui-ci a blessé deux Palestiniens et deux Arabes israéliens au couteau. Selon la police, qui l’a arrêté, il a déclaré avoir agi au motif que «tous les Arabes sont des terroristes».

En savoir plus : Israël autorise officiellement l'utilisation de balles réelles en réponse aux lanceurs de pierres

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales