Afghanistan : au moins 30 militaires tués dans un attentat à la voiture piégée

- Avec AFP

Afghanistan : au moins 30 militaires tués dans un attentat à la voiture piégée© Mustafa Andaleb Source: Reuters
Des forces afghanes de sécurité dans la banlieue de Ghazni, le 29 novembre 2020.

Dans la matinée du 29 novembre 2020, au moins 30 membres des forces afghanes ont perdu la vie lors d'un attentat kamikaze dans la province de Ghazni. L'attaque, qui a visé une base militaire, n'a pas été revendiquée.

Au moins 30 membres des forces afghanes ont été tués dans un attentat-suicide à la voiture piégée contre une base de l'armée, le 29 novembre au matin dans la province de Ghazni à l’est de l'Afghanistan, selon des responsables afghans. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Tareq Arian, a fait savoir que le kamikaze avait «utilisé une voiture remplie d’explosifs» dans le quartier de Deh Yak vers 7h30 du matin.

«Le kamikaze a foncé directement à l'intérieur de la base avec un véhicule Humvee, puis l'a fait exploser», a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouverneur de Ghazni, Wahidullah Jumazada.

«30 corps et 24 blessés ont été conduits à l'hôpital. Tous sont des membres des forces de sécurité», a déclaré à l'AFP Baz Mohammad Hemat, directeur de l'hôpital de Ghazni. 

L'attentat n'a pas été revendiqué pour l’heure. Un autre attentat-suicide à la voiture piégée a tué un civil et en a blessé 20 autres le 29 novembre dans la ville de Qalat, capitale de la province de Zabol (au sud), a indiqué à l'AFP le chef de la police provinciale Hekmatullah Kochi.

Si les talibans ont arrêté de cibler les forces américaines suite à l'accord qu'ils ont signé avec les Etats-Unis en février à Doha, ils ont multiplié les violences contre les forces officielles afghanes, malgré les pourparlers de paix en cours entre les deux camps dans la capitale du Qatar. Le 25 août, les talibans avaient revendiqué l'attentat contre une base militaire au nord du pays, comme le rapportait l'AFP.

Les négociations entre les talibans et l'Etat afghan ont débuté le 12 septembre, mais sont dans l'impasse : les deux parties ne parviennent pas à se mettre d'accord sur un cessez-le-feu.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»