Covid-19 : un dépistage massif à l’aéroport de Shanghai provoque des scènes de chaos

Covid-19 : un dépistage massif à l’aéroport de Shanghai provoque des scènes de chaos© STR/CNS Source: AFP
Vidéo
Des employés de l'aéroport de Shanghai subissent un dépistage du Covid-19 par les autorités chinoises le 22 novembre.
Suivez RT France surTelegram

Des employés de l’aéroport international de Pudong, à Shanghai, ont été contraints d’effectuer un test de dépistage massif en raison de cas de Covid-19 détectés dans leurs rangs. Plus de 17 000 personnes ont été ainsi testées.

L'aéroport international de Shanghai-Pudong a été le théâtre de scènes de chaos le 22 novembre au soir, après que les autorités ont donné l'ordre de soumettre à des tests de dépistage du Covid-19 l'ensemble du personnel de fret de l'aéroport. Depuis début novembre, sept travailleurs du fret et personnes ayant été en étroit contact avec eux ont été diagnostiqués positifs au Covid-19, deux cas ayant été signalés le 22 novembre, rapporte CNN.

Dans le but de contenir le cluster, les autorités chinoises ont ordonné à l'ensemble du personnel de subir des tests pendant la nuit et de créer une cellule médicale au deuxième étage d'un parking, précise un communiqué du gouvernement de Shanghai rapporté par CNN.

Selon plusieurs vidéos circulant sur Twitter, un grand nombre de personnes se sont agglutinées en un même lieu pour subir le test, ce qui a donné lieu à des bousculades. 

L'ordre rétabli dans l'aéroport

Le calme semble avoir été rétabli ultérieurement, la télévision CGTN a publié des photographies de travailleurs faisant la queue pour être testés. Le 23 novembre au matin, 17 719 échantillons avaient été prélevés. Les 11 544 échantillons testés ont reçu des résultats négatifs, ont déclaré des responsables lors d'une conférence de presse.

«À l’approche de l’hiver, des contaminations sporadiques au Covid-19 ont été relevées dans de nombreuses régions du pays,  provoquant une préoccupation grandissante des autorités», précise le média chinois en langue anglaise Global Times. Les villes où le virus a ressurgi ces dernières semaines ont été immédiatement reconfinées, et tous leurs habitants ont été testés. 

La métropole de Tianjin (nord), à 100 km au sud-est de Pékin, a notamment fait état de quelques cas ces derniers jours. La ville teste actuellement environ 2,6 millions de personnes.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»