L'émir de Dubaï teste un vaccin expérimental chinois contre le Covid-19

L'émir de Dubaï teste un vaccin expérimental chinois contre le Covid-19© WAM Source: Reuters
Le Premier ministre, vice-président des Emirats arabes unis et dirigeant de Dubaï, le cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, s'entretenant avec le personnel avant de recevoir le vaccin contre le coronavirus le 3 novembre.
Suivez RT France surTelegram

L'émir de Dubaï, le cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, s'est fait inoculer un vaccin expérimental contre le Covid-19. Il s'agit de celui développé par le groupe pharmaceutique chinois Sinopharm.

Le Premier ministre des Emirats arabes unis (EAU), Mohammed ben Rachid Al-Maktoum, a partagé le 3 novembre une photo sur laquelle on peut le voir en train de se faire inoculer un vaccin contre le Covid-19 fabriqué par le groupe pharmaceutique national chinois Sinopharm. «Tout en recevant le vaccin Covid-19 aujourd'hui, nous souhaitons que Dieu protège tout le monde. Nous sommes fiers de nos équipes qui travaillent sans relâche pour rendre le vaccin disponible aux EAU», a-t-il indiqué sur Twitter.

Depuis le mois de juillet, le géant pharmaceutique chinois a entamé la troisième phase des essais d'un vaccin contre le Covid-19 aux Emirats arabes unis. Les deux premières phases ont été réalisées en Chine, rapporte l'AFP. Plus de 31 000 volontaires se sont fait inoculer le vaccin et participent à cette phase de test aux EAU dont le ministre des Affaires étrangères émirati, Cheikh Abdallah ben Zayed Al Nahyane rapporte pour sa part l'agence de presse émiratie Wam.

Un vaccin passé en phase de test depuis septembre

Le vaccin a reçu l'approbation d'urgence des autorités sanitaires, mi-septembre, pour une utilisation sur les personnels de santé en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. «Le vaccin sera disponible pour nos héros en première ligne qui sont les plus sujets au risque de contracter le virus», a tweeté à ce sujet l'Autorité nationale de gestion des crises et des catastrophes. 

En septembre, le Bahreïn a indiqué que son prince héritier, Salmane ben Hamad Al-Khalifa, avait participé aux essais de la troisième phase du vaccin Sinopharm. Cette société espère que son vaccin sera approuvé dès la fin de l'année préciseL'Orient-Le Jour.

La Russie a également développé un vaccin contre le Covid-19. La Russie a soumis à l'Organisation mondiale de la santé une demande de préqualification de son premier vaccin, Spoutnik V, contre le nouveau coronavirus. Impliqué dans le développement de ce vaccin, le fonds souverain russe a indiqué dans un communiqué avoir soumis une demande «pour un enregistrement accéléré et une préqualification» de Spoutnik V à l'OMS.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»