Pour apaiser l'ambiance l’orchestre de Vienne a joué devant les personnes réfugiées à l'opéra

Suivez RT France surTelegram

Pendant que le centre de Vienne était en proie à l'attaque d'un terroriste le 2 novembre, l'orchestre de la ville a continué à jouer après la fin de la représentation afin d'apaiser les personnes présentes dans le bâtiment.

Pendant que le terroriste de Vienne tirait au fusil d’assaut dans la capitale autrichienne dans la soirée du 2 novembre, l’orchestre de Vienne a joué pour détendre les personnes réfugiées dans l’enceinte de l’opéra. Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent un quatuor jouer un air apaisant devant le public.

«La police nous a gardés en sécurité à l’intérieur de l’opéra après la représentation de ce soir. Pendant que nous attendions, des membres de la Philharmonie de Vienne ont commencé à jouer. L’attaque de Vienne n’arrêtera jamais la musique à Vienne», a écrit sur Twitter l'une des personnes présentes sur les lieux.

Simultanément, dans les rues de Vienne, des vidéos de citoyens en fuite et à la recherche d’un abri ont été publiées.

Les coups de feu ont retenti vers 20h le 2 novembre près d'une synagogue de la capitale autrichienne. Le ministre de l’Intérieur autrichien Karl Nehammer s’est exprimé lors d’une conférence de presse le 3 novembre au matin et a affirmé que l’un des assaillants, abattu, était un «sympathisant» du groupe terroriste Daesh. «Les indices recueillis montrent clairement que c’est une personne radicalisée qui se sentait proche de Daesh», a-t-il déclaré.

L’assaillant, âgé de 20 ans, était originaire de Macédoine du Nord. Il détenait aussi la nationalité autrichienne, a précisé Karl Nehammer à l’agence de presse autrichienne Austria Presse Agentur (APA).

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix