«Les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français» selon un ex-Premier ministre malaisien

«Les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français» selon un ex-Premier ministre malaisien© Lim Huey Teng Source: Reuters
L'ancien Premier ministre de Malaisie Mahathir Mohamad lors d'une conférence de presse à Putrajaya, le 3 septembre 2020.

Mahathir Mohamad a déclaré sur Twitter que «les musulmans [avaient] le droit d'être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé». Twitter a retiré ce message, après que la France a appelé à la suspension du compte.

Dans une série de 16 tweets postée sur son compte Twitter et intitulée «Respectez les autres», l'ancien Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad, entre considérations vestimentaires et religieuses, déclare sans ambage que «les musulmans ont le droit d'être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé». Un tweet publié le 29 octobre quelques heures après l'attentat ayant fait trois morts dans la basilique Notre-Dame de Nice. 

«Les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français» selon un ex-Premier ministre malaisien© Capture d'écran Twitter, @chedetofficial
Dans un message supprimé par Twitter, l'ancien Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad avait déclaré que «les musulmans [avaient] le droit d'être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé».

Du côté des autorités françaises, le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, a déclaré dans un tweet en anglais avoir discuté avec le directeur général de Twitter France et a prôné la suspension immédiate du compte Twitter de Mahathir Mohamad. Autrement, a jugé le membre du gouvernement français, Twitter serait «complice d'un appel formel au meurtre».

Dans un premier temps, Twitter a soumis le tweet de Mahathir Mohamad sur le «droit» des musulmans à «tuer des millions de Français» à un avertissement, indiquant : «Ce Tweet a enfreint les Règles de Twitter relatives à la glorification de la violence. Toutefois, Twitter a déterminé que sa disponibilité peut présenter un intérêt pour le public». 

Puis, le réseau social a finalement retiré le message de l'ex-chef du gouvernement malaisien.

Séries de tweets visant l'Occident et la France

Dans des tweets précédents, Mahathir Mohamad affirme qu'Emmanuel Macron ne se montre pas «civilisé». Le président français est, selon lui, «très primitif en blâmant la religion musulmane et les musulmans pour le meurtre du professeur insultant», en référence au professeur de collège assassiné Samuel Paty qui avait montré des caricatures du prophète Mahomet en classe.

L'ancien homme d'Etat malaisien précise ensuite que la France a, dans son histoire, «tué des millions de gens» dont «beaucoup étaient musulmans».

Agé de 95 ans, Mahathir Mohamad a été Premier ministre de la Malaisie de 1981 à 2003, puis de 2018 à 2020. L'homme politique est souvent considéré comme étant à l'origine de la modernisation de la Malaisie, Etat musulman non séculier de près de 33 millions d'habitants. Ses positions en faveur des «valeurs asiatiques» et des «valeurs islamiques» se retrouvent dans son fil de tweets, notamment lorsqu'il affirme qu'en Occident «une petite corde couvre la partie la plus secrète» du corps des femmes ou que de nombreuses personnes sont «totalement nues sur certains plages», et que cela ne devrait pas «être imposé aux autres».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»