MMA : Khabib Nourmagomedov prend sa retraite après sa victoire contre l'Américain Justin Gaethje

MMA : Khabib Nourmagomedov prend sa retraite après sa victoire contre l'Américain Justin Gaethje© Stephen R. Sylvanie/USA Today Sports Source: Reuters
Vidéo
Khabib Nurmagomedov, le 6 octobre 2018 à Las Vegas, aux Etats-Unis (image d'illustration).

Le combattant russe a annoncé la fin de sa carrière après avoir conservé son titre de champion du monde de l'UFC face à Justin Gaethje. Nourmagomedov a expliqué ne plus vouloir combattre après la mort de son père, décédé des suites du Covid-19.

La planète MMA est K.O debout. Cela faisait plus d’un an qu’il n’avait pas combattu en raison de la pandémie de coronavirus, et son retour a livré une surprise de taille. Le Russe Khabib Nourmagomedov a conservé son titre de champion du monde des poids légers de l’UFC – organisation américaine d’arts martiaux mixtes (MMA) – le 24 octobre 2020 en défaisant l’Américain Justin Gaethje par soumission dans le deuxième round… et a annoncé la fin de sa carrière.

C’était mon dernier combat. Il n'est pas possible que je vienne ici [dans l'octogone] sans mon père

Organisé à Abu Dhabi, l’UFC 254 aura permis au natif de Makhatchkala (République du Daghestan) de poursuivre – et donc d'achever – son incroyable série de 29 combats pour autant de victoires (18 par K.O), dont 13 dans la très prestigieuse organisation d'outre-Atlantique.

Le meilleur combattant de tous les temps ?

Face au coriace Justin Gaethje (22 victoires, 2 défaites avant la fin du combat), «l’aigle», comme le surnomment ses supporters, aura une fois de plus fait parler sa lutte et son art du sol, dominant un Américain incapable de contrer la tentative d’étranglement en triangle de Khabib Nourmagomedov.

Après sa victoire, le Russe a fondu en larmes au centre de l’octogone (l'aire de combat), affecté par la récente mort de son père, Abdoulmanap Nourmagomedov, décédé le 3 juillet des suites du coronavirus, et à qui il a dédié son titre conservé. Il a été réconforté par son adversaire du soir avant d'annoncer qu'il allait prendre sa retraite, ne pouvant se résoudre à combattre sans son père, son entraîneur depuis toujours.

«C’était mon dernier combat. Il n'est pas possible que je vienne ici [dans l'octogone] sans mon père […] Avant d'accepter le combat, j'ai discuté pendant trois jours avec ma mère pour savoir si je devais aller combattre sans lui et j'ai promis que ce serait mon dernier combat», a-t-il fait savoir après la rencontre. «Il n'y a qu'une seule chose que je demande à l'UFC : me mettre à la première place du classement toutes catégories des combattants mardi [27 octobre] car je le mérite», a-t-il ajouté.

Khabib Nourmagomedov a reçu sur Twitter un soutien inattendu en la personne de son ancien adversaire Conor McGregor. «Bonne performance Khabib […] Mes respects et condoléances pour ton père. A toi et ta famille. Sincèrement. Les McGregor», a écrit l'Irlandais qui avait perdu le 6 octobre 2018 face au champion du monde dans un match épique.

Le combattant russe (32 ans) restait sur une victoire le 7 septembre 2019 face à l’Américain Dustin Poirier. Devant initialement défendre son titre lors de l’UFC 249 prévu le 18 avril au Barclays Center de New York, Khabib Nourmagomedov s’était retrouvé bloqué en Russie après les mesures prises pour endiguer la pandémie de coronavirus, dont la limitation des voyages en avion.

Dans les autres principaux combats du soir, le poids lourd russe Alexander Volkov a battu Walt Harris (Etats-Unis) par K.O. technique dans le deuxième round. L’Australien Robert Whittaker a dominé l’Américain Jared Cannonier (victoire par décision) au cours d’une superbe opposition dans la catégorie des poids moyens.

Avec un palmarès vierge de défaite, Khabib Nourmagomedov s’impose comme l’un des (sinon le) meilleur combattant de MMA de tous les temps. «28-0, personne n’a jamais fait ça», soulignait l’ancien champion du monde des poids lourds et des mi-lourds, Daniel Cormier, avant la rencontre. Le Russe prend sa retraite champion du monde et invaincu, une performance rare au sein de l'organisation créée en 1993.

Alexis Le Meur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»