Haut-Karabagh : les chefs de la diplomatie arménienne et azerbaïdjanaise à Moscou

- Avec AFP

Haut-Karabagh : les chefs de la diplomatie arménienne et azerbaïdjanaise à Moscou Source: AFP
Sergueï Lavrov (au centre), Zohrab Mnatsakanian (à droite) et Djeyhoun Baïramov (à gauche) à Moscou, le 9 octobre 2020 .

Après l'échec de deux trêves, les ministres arménien et azerbaïdjanais des Affaires étrangères sont en Russie pour des consultations diplomatiques séparées avec Moscou portant sur le conflit au Haut-Karabagh.

Ce 21 octobre, le ministre arménien des Affaires étrangères Zohrab Mnatsakanian et son homologue azerbaïdjanais Djeyhoun Baïramov sont à Moscou pour des consultations séparées avec la diplomatie russe.  La porte-parole du ministre arménien a indiqué que ce dernier rencontrerait son homologue russe Sergueï Lavrov pour évoquer «la mise en place d'un accord de cessez-le-feu».

De son côté, la diplomatie azerbaïdjanaise a annoncé dans un communiqué que Djeyhoun Baïramov serait également à Moscou ce mercredi pour des «consultations avec la partie russe».

Pour l'heure, aucune rencontre entre Zohrab Mnatsakanian et Djeyhoun Baïramov n'a été annoncée. Leur dernière entrevue, le 9 octobre, avait débouché sur un accord de trêve humanitaire non respecté par les belligérants. Un deuxième cessez-le-feu a échoué une semaine plus tard.

Forte de son influence dans la région, la Russie a multiplié les appels au cessez-le-feu depuis la reprise des hostilités le 27 septembre au Haut-Karabagh, une région peuplée majoritairement d'Arméniens située sur le territoire azerbaïdjanais mais qui échappe au contrôle de Bakou. Selon des bilans partiels, les combats qui ont lieu depuis cette date ont fait plus de 800 morts, dont une centaine de civils. Chaque camp affirme cependant avoir tué plusieurs milliers de combattants ennemis. L'Azerbaïdjan indique avoir reconquis des territoires lors des derniers combats, sans remporter toutefois jusqu'ici de victoire militaire décisive. 

Qualifiant «d’inacceptable» la poursuite des affrontements, Sergueï Lavrov a indiqué lundi que la Russie, l'Azerbaïdjan et l'Arménie travaillaient à la mise en place «prochaine» d'un mécanisme de contrôle du cessez-le-feu.

La Russie forme avec les Etats-Unis et la France le Groupe de Minsk de l'OSCE. Les trois pays sont les médiateurs historiques du conflit au Haut-Karabagh. Zohrab Mnatsakanian et Djeyhoun Baïramov devraient en outre s’entretenir séparément le 23 octobre à Washington avec le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»