Allemagne : un étudiant juif agressé à coups de pelle devant une synagogue à Hambourg

- Avec AFP

Allemagne : un étudiant juif agressé à coups de pelle devant une synagogue à Hambourg© Fabian Bimmer Source: Reuters
Un policier bloque l'accès aux lieux de l'attaque dont a été victime un étudiant juif, devant une synagogue à Hambourg, Allemagne, le 4 octobre 2020.

Un étudiant juif a été victime d'une attaque à coups de pelle, alors qu'il s'apprêtait à entrer dans une synagogue, à Hambourg. Une agression que le chef de la diplomatie Heiko Maas a qualifiée d'acte «antisémitisme répugnant».

Un étudiant juif a été «grièvement blessé» ce 4 octobre par un homme de 29 ans devant une synagogue de Hambourg, dans le nord de l'Allemagne. La victime âgée de 26 ans a été attaquée à coups de pelle portés à la tête au moment où elle s'apprêtait à entrer dans l'enceinte de la synagogue à l'intérieur de laquelle se déroulait dimanche après-midi une fête religieuse, selon un communiqué de la police de Hambourg. Une enquête pour tentative de meurtre antisémite a été ouverte.

Son assaillant a été interpellé, a précisé la police qui a souligné qu'il portait une tenue ressemblant à un uniforme de l'armée allemande. Les enquêteurs, cités par l'AFP, ont rapporté qu'un document avec une croix gammée avait été retrouvé dans la poche de son pantalon.

La victime, qui est parvenue à se mettre à l'abri et a été prise en charge pour de premiers soins par des passants, a ensuite été admise à l'hôpital, a poursuivi la même source.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a immédiatement dénoncé sur Twitter de «l'antisémitisme répugnant» auquel «nous devons tous nous opposer».

De New York, le dirigeant du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, a de son côté déploré un« acte de terreur violent, antisémite». 

Le président de la conférence allemande des rabbins orthodoxes (ORD), Avichai Apel, a quant à lui qualifié l'agression de «nouveau choc pour la communauté juive en Allemagne». «Il est insupportable de constater que la haine et la violence contre les Juifs ne cessent d'éclater dans les rues allemandes», a-t-il dénoncé dans un communiqué.

L'assaillant présumé : un Allemand originaire du Kazakhstan «extrêmement embrouillé»

L'assaillant présumé a été interpellé par des policiers chargés de surveiller l'édifice religieux mais a donné l'impression d'être «extrêmement embrouillé», rendant très difficile un interrogatoire, a raconté une porte-parole de la police citée par dpa. Il s'agit d'un Allemand originaire du Kazakhstan, a ajouté cette source.

La communauté juive de Hambourg célébrait, ce 4 octobre la fête de Succot, également connue sous le nom de «fête des cabanes». Selon des médias allemands, la synagogue était remplie de fidèles.

Cette attaque intervient près d'un an après un attentat avorté contre une synagogue de Halle le jour de Yom Kippour, la plus grande fête juive, le 9 octobre 2019. Faute d'avoir pu pénétrer dans l'édifice, l'assaillant, jugé depuis l'été, avait tué une passante puis un jeune homme dans un snack de cette ville de l'ex-RDA.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»