Le Secours populaire inquiet de l'explosion de la pauvreté en France suite à la pandémie de Covid-19

- Avec AFP

Le Secours populaire inquiet de l'explosion de la pauvreté en France suite à la pandémie de Covid-19© Shannon STAPLETON Source: Reuters
Un SDF à Brooklyn, en 2015 (image d'illustration)

Dans son «baromètre de la pauvreté», le Secours populaire s’alarme des ravages de la crise sanitaire après un confinement qui a fait exploser le nombre de nouveaux précaires.

Selon le «baromètre de la pauvreté» réalisé par le Secours Populaire en partenariat avec Ipsos et publié ce mardi 30 septembre, la France connaît une flambée de pauvreté sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale : 1 270 000 personnes ont sollicité l'aide de l'association dans ses permanences d'accueil pendant les deux mois du confinement, contre 3,3 millions sur toute l'année 2019. Parmi ces demandeurs, 45% étaient jusqu'alors inconnus du Secours populaire.

«Un chiffre absolument énorme», s'alarme Henriette Steinberg, secrétaire générale de l'association. «Mais j'ai bien peur que ce soit encore en train d’augmenter», explique-t-elle à l’AFP, avec des gens qui «non seulement n'ont plus de quoi se nourrir, mais ne peuvent plus payer leur loyer ni l’électricité». 40% des Français – dont 64% des plus modestes – se restreignent sur la qualité de leur alimentation pour des raisons financières. 

Hausse du chômage à venir

Avec la crise sanitaire, un Français sur trois a subi une perte de revenus, importante dans 16% des cas, et les Français pauvres – c’est-à-dire ayant un revenu inférieur à 1 063€ mensuels net – sont désormais plus de 9,3 millions. 

Par ailleurs, la forte hausse du chômage déjà enregistrée en 2020 risque de continuer, avec 800 000 suppressions d'emplois attendues cette année selon la Banque de France.

Le confinement a également accentué les inégalités scolaires, avec le «manque de matériel informatique [...] et d'accès à internet pour suivre l’école à distance, des logements exigus ne permettant pas de s’isoler pour étudier dans le calme», souligne le Secours populaire, rappelant que 500 000 enfants auraient décroché scolairement. 

Une situation dont la France n'est pas la seule victime puisque, selon l’ONU, la pandémie de Covid-19 pourrait, à travers le monde, faire basculer plus de 130 millions de personnes supplémentaires dans la faim chronique d'ici 2021. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»