Azerbaïdjan et Arménie poursuivent des affrontements de haute intensité au Haut-Karabagh

Azerbaïdjan et Arménie poursuivent des affrontements de haute intensité au Haut-Karabagh© Ministère arménien de la Défense Source: AFP
Cliché mis en ligne par le ministère arménien de la Défense montrant les affrontements au Haut-Karabagh le 27 septembre.
Suivez RT France surTelegram

Les hostilités se poursuivent entre forces arméniennes et azerbaïdjanaises dans la région disputée du Haut-Karabagh alors qu'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU est prévue le 29 septembre.

Selon des chiffres rendus publics le 28 septembre par le ministère de la Défense du Haut-Karabagh, région ayant fait sécession avec l'Azerbaïdjan et soutenue par l'Arménie, au moins 15 soldats de l'entité autoproclamée ont été tués dans les affrontements avec les forces azerbaïdjanaises, portant le nombre total des victimes militaires à au moins 32 du côté des forces sécessionnistes depuis le début des hostilités la veille. Auparavant, le ministère azerbaïdjanais de la Défense rapportait la mort de 550 soldats arméniens depuis le début des combats, chiffre démenti par Erevan.

Guerre des chiffres entre les deux parties, des civils tués

Sur Facebook, le président de la république autoproclamée, Arayik Harutiounian, a exprimé ses condoléances «aux proches de tous nos garçons morts en héros»

Par ailleurs, cinq civils azéris ont également trouvé la mort, d'après l'AFP, ainsi que deux civils d'origine arménienne résidant au Haut-Karabagh, portant le bilan total des victimes à au moins 39.

De son côté, l'Azerbaïdjan n'a pour le moment pas annoncé de pertes militaires. D'après le ministère de la Défense du pays, toujours repris par l'agence de presse, les forces azerbaïdjanaises «frappent les positions ennemies avec des roquettes, de l'artillerie et l'aviation [...] et ont pris plusieurs positions stratégiques aux abords du village de Talych». Les autorités ont diffusé une vidéo montrant les opérations dans la région.

Auteur: RT France

Le 27 septembre, l'Azerbaïdjan a annoncé avoir lancé une «contre-offensive» en raison d'une «agression» arménienne. De son côté, le président de la république autoproclamée a lui évoqué des «bombardements» azéris «tout au long de la ligne de contact» ainsi que sur la capitale, Stepanakert.

Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU le 29 septembre

La Turquie a immédiatement apporté son soutien à l'Azerbaïdjan alors que les autres pays comme la Russie, les Etats-Unis ou la France ont appelé à l'apaisement et à la reprise du dialogue.

Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU est prévue le 29 septembre sur la question. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix