Débat pour la présidentielle : Donald Trump réclame un contrôle antidopage pour Joe Biden

- Avec AFP

Débat pour la présidentielle : Donald Trump réclame un contrôle antidopage pour Joe Biden© JOSHUA ROBERTS Source: Reuters
Donald Trump en meeting à Middletown en Pennsylvanie le 26 septembre.

Constatant des prises de paroles «inégales» de son adversaire à la présidentielle Joe Biden, le président américain a annoncé dans un tweet qu'il allait «fermement exiger un test antidopage» pour ce dernier, précisant qu'il s'y soumettrait lui aussi.

Donald Trump a réclamé dimanche un contrôle antidopage pour son adversaire démocrate à l'élection présidentielle Joe Biden en amont de leur premier débat télévisé très attendu du 29 septembre.

«Je vais fermement exiger un test antidopage pour Joe Biden l'endormi avant ou après le débat de mardi soir», a déclaré le 27 septembre le président américain au sujet de son adversaire dans un des tweets tonitruants dont il a le secret. 

Ses performances lors des débats ont été INEGALES comme jamais

Le président républicain, qui raille régulièrement les moments de flottement de son adversaire démocrate lors de ses prises de parole, a soupçonné ce dernier de prendre des «médicaments» pour améliorer ses performances. 

«Ses performances lors des débats ont été INEGALES comme jamais, pour dire les choses gentiment. Seuls des médicaments ont-ils pu provoquer ces écarts ???», a-t-il déclaré sur le réseau social, assurant au passage qu'il accepterait «bien entendu» de se soumettre au même test.

Le président sortant de 74 ans ne cesse de railler l'absence de dynamisme présumée de son rival de 77 ans, voire de suggérer une forme de sénilité chez l'ancien vice-président. 

Connu pour ses gaffes et dérapages, parfois rattrapé par son bégaiement de jeunesse, le démocrate a admis samedi que la confrontation télévisée serait «difficile». «Ce sera essentiellement attaques personnelles et mensonges», «c'est tout ce qu'il sait faire», a-t-il dit au sujet de l'ex-magnat de l'immobilier. «Il ne sait pas comment discuter des faits. Il n'est pas si intelligent que ça», a-t-il poursuivi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»