Le chasseur américain F-35 pourrait briser le cou de son pilote en cas d'éjection

Le chasseur américain F-35 serait dangereux pour ses pilotes. Source: Reuters
Le chasseur américain F-35 serait dangereux pour ses pilotes.

Alors que l'avion a déjà été vendu à plusieurs pays, les Etats-Unis sont inquiets après que des tests ont révélé la dangerosité du chasseur F-35.

Une péripétie de plus pour le chasseur américain F-35. Selon le site DefenseNews, spécialisé dans les questions de défense, l’inquiétude a gagné le Congrès américain après que des tests ont révélé qu’un pilote un peu trop léger pourrait avoir le cou brisé en s’éjectant du dernier chasseur de Lockheed Martin à basse vitesse.

La crainte la plus importante de l’armée américaine se concentre donc sur le système d’éjection du pilote. En effet, au cours de nouveaux tests menés durant l’été, des mannequins ont terminé les exercices avec le cou brisé net. En cause, une rotation du siège éjectable qui pourrait causer des blessures fatales.

Comme ce sont les mannequins les plus légers qui ont été concernés, et en attendant de régler ces problèmes, les pilotes de moins de 61 kilos ont été écartés du programme de test du F-35 par l'armée de l'air américaine.

Ce n’est en tout cas pas la première fois que le projet F-35 a du plomb dans l’aile. Alors que son développement a déjà coûté la bagatelle de 400 milliards de dollars, ce chasseur censé remplacer le F-16 accumule les problèmes techniques. Il avait d’ailleurs été largement battu par son prédécesseur lors de tests effectués cet été qui ont en outre mis en évidence plusieurs bugs du logiciel de bord.

Malgré cela, plusieurs pays étrangers (le Royaume-Uni, le Canada, le Japon, Israël, la Norvège) ont déjà acheté des F-35. La Norvège a ainsi reçu, il y a quelques jours, ses premiers exemplaires afin de faire face à une éventuelle «projection de pouvoir» de la Russie dans la zone. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales