Etats-Unis : un individu ouvre le feu sur deux policiers dans leur véhicule de patrouille à Compton

Etats-Unis : un individu ouvre le feu sur deux policiers dans leur véhicule de patrouille à Compton© Capture d'écran/Twitter/@LASDHQ
Vidéo
Un individu tire sur une voiture de police à Los Angeles, le 12 septembre 2020.

Deux policiers californiens, un homme et une femme, ont été ciblés par des coups de feu à Compton, en banlieue de Los Angeles. Transférés à l'hôpital, ils sont dans un état critique, tandis que le principal suspect est toujours en fuite.

Selon la police de Los Angeles, deux adjoints du shérif du comté californien sont dans un état critique après avoir été victimes de tirs, le 12 septembre, alors qu'ils étaient assis à l'avant de leur voiture de fonction à l'arrêt dans la ville Compton, située dans la banlieue de la Cité des Anges.

Au moins un suspect a fui les lieux et est toujours en fuite

«Le shérif Villanueva s'est exprimé au sujet de l'incident qui s'est produit vers 19h devant [une station de métro]. Les deux adjoints ont été transportés à l'hôpital dans un état critique et subissent actuellement une opération chirurgicale. Au moins un suspect a fui les lieux et est toujours en fuite», a rapporté la police de Los Angeles sur les réseaux sociaux, après avoir partagé quelques heures plus tôt une vidéo témoignant de la scène.

«Le tireur s'est approché des policiers et a ouvert le feu sans avertissement ni provocation», a commenté la police sur Twitter.

ATTENTION LES IMAGES SUIVANTES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ :

«[Deux policiers], un homme et une femme, ont été pris dans une embuscade alors qu'ils étaient assis dans leur véhicule de patrouille. Les deux ont subi de multiples blessures par balles et sont dans un état critique. Ils subissent tous deux actuellement une intervention chirurgicale», venait de préciser la police dans un précédent tweet.

Alors que le FBI aurait offert des ressources au département du shérif, comme l'a précisé la chaîne Fox 5, l'épisode a d'ores et déjà été commenté par le président américain Donald Trump. «Des animaux qu'il faut frapper fort !», a-t-il écrit dans un tweet repartageant la vidéo.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»