«Jésus=P*», «Dieu n’existe pas» : une librairie lyonnaise taguée d'inscriptions anti-chrétiennes

«Jésus=P*», «Dieu n’existe pas» : une librairie lyonnaise taguée d'inscriptions anti-chrétiennes© Capture d'écran/Twitter/@JDANDOU
images
La Librairie Chrétienne CLC, à Lyon, le 29 août 2020.

Des tags christianophobes ont été découverts, le 29 août, sur la façade d'une librairie chrétienne de Lyon. Le maire de la ville, le préfet, ainsi que le recteur de la mosquée de Villeurbanne ont exprimé leur indignation.

Des tags anti-chrétiens ont été découverts le 29 août sur la façade vitrée de la Librairie Chrétienne CLC, quai Tilsitt dans le IIe arrondissement de Lyon, rapporte le magazine Lyon Mag.

Les employés de la boutique ont en effet eu la mauvaise surprise de tomber sur des messages hostiles en arrivant le matin sur leur lieu de travail. Là, ils ont pu lire : «Là-haut, Dieu n’existe pas». Une croix représentant Jésus a également été taguée. A côté, on pouvait voir un signe égal et le mot : «PD». «Le christianisme, c'est une secte qui a réussie», était-il encore écrit.

Cette librairie a déjà été la cible d'inscriptions hostiles, ont confié les employés au magazine régional mais «c’est la première fois qu’il y en a autant», déplorent-ils. Une plainte aurait été déposée et deux caméras de vidéosurveillance, placées en face de la boutique, devraient aider à identifier les vandales.

Le préfet de la région a exprimé son indignation sur Twitter : «Le préfet Pascal Mailhos condamne avec la plus grande fermeté les tags anti-chrétiens découverts cette nuit à Lyon quai Tilsitt. Il adresse tout son soutien à la communauté chrétienne.»

Même son de cloche du côté du maire de la ville. «La tolérance est une valeur que nous défendrons coûte que coûte. Tout mon soutien à la communauté chrétienne», a renchéri Grégory Doucet, l'édile écologiste fraîchement élu, sur la plateforme de microblogging.

Le recteur de la mosquée de Villeurbanne Azzedine Gaci a également exprimé son rejet de ces dégradations insultantes. «Je condamne très fermement cet acte ignoble et espère que les auteurs seront retrouvés et traînés devant la justice. Soutien aux responsables de la librairie», a-t-il fait valoir sur son compte Twitter.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»