Réduction de la pauvreté, durée de vie : Poutine fixe des objectifs sociaux à la Russie pour 2030

Réduction de la pauvreté, durée de vie : Poutine fixe des objectifs sociaux à la Russie pour 2030© Mikhail Klimentyev Source: Sputnik
Le président russe Vladimir Poutine rencontre des employés du secteur de la construction à Saint-Pétersbourg, le 27 novembre 2019 (image d'illustration).

Le président russe a signé, ce 21 juillet, un décret sur les projets de développement du pays, avec pour horizon 2030. Parmi les principaux objectifs listés : la réduction de la pauvreté et l'augmentation de la durée de vie.

Le décret sur les objectifs de développement de la Russie d'ici 2030, signé par Vladimir Poutine ce 21 juillet, indique les priorités de l'exécutif en matière de développement social, économique et environnemental. C'est ainsi que le président russe a cité la réduction de la pauvreté, l'augmentation de l'espérance de vie à 78 ans, la croissance démographique et l'amélioration générales des conditions de vie.

Plus spécifiquement, selon le décret publié par le Kremlin, la Russie ambitionne de réduire le niveau de pauvreté de moitié par rapport à 2017.

Dans le domaine économique, le président a fixé comme objectif une croissance du PIB supérieure à la moyenne mondiale, l'augmentation du nombre d’entrepreneurs dans le pays et un accroissement des exportations de biens n'appartenant pas au secteur énergétique. En matière écologique, la Russie, signataire de l'accord de Paris sur le climat, entend réduire de moitié les émissions des polluants ayant un fort impact négatif sur l'environnement et la santé. Elle veut aussi éliminer les productions qui nuisent à l'écologie : celles de la Volga, du Baïkal et du lac Teletskoïe ainsi qu'assurer le tri de 100% des déchets, a relevé l'agence RIA Novosti. 

Certains de ces objectifs avaient déjà été annoncés par Vladimir Poutine en 2018 à l'horizon de 2024, pour son nouveau mandat de chef d'Etat (quatrième au total et deuxième consécutif). Mais les espoirs affichés par le pays de redresser son économie ont fondu comme neige au soleil avec la crise pétrolière et la pandémie de coronavirus. «Les conditions économiques internationales sont très, très défavorables, et ces objectifs ambitieux sont fixés malgré cela», a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov lors d'un point presse, le 21 juillet. Le Kremlin a également justifié par la crise mondiale l'abandon de l'objectif 2018 qui était de faire entrer la Russie parmi les cinq premières économies mondiales. «Les objectifs doivent être réalistes, atteignables», a précisé Dmitri Peskov.

Les conditions économiques internationales sont très, très défavorables

Selon l’assistant de Vladimir Poutine et ancien ministre russe du Développement économique, Maksim Orechkine, le décret présidentiel détermine le développement de la Russie dans les décennies à venir. Il reflète aussi les amendements à la Constitution russe adoptés à la suite du référendum national

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»