Turquie : Erdogan annonce l'ouverture de Sainte-Sophie aux prières musulmanes

- Avec AFP

Turquie : Erdogan annonce l'ouverture de Sainte-Sophie aux prières musulmanes© Mikhail Klimentyev Source: Sputnik
Recep Tayyip Erdogan en mars 2020 (image d'illustration).

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé l'ouverture de l'ex-basilique Sainte-Sophie à Istanbul aux prières musulmanes, après qu'un tribunal a ouvert la voie à sa transformation en mosquée en annulant son statut actuel de musée.

Le Conseil d'Etat, plus haut tribunal administratif de Turquie, a accédé ce 10 juillet à la requête de plusieurs associations en révoquant une décision gouvernementale datant de 1934 qui conférait à Sainte-Sophie le statut de musée. «La Cour décide de révoquer la décision du conseil des ministres faisant l’objet de cette requête», a annoncé le tribunal dans ses attendus.

«Il a été décidé que Sainte-Sophie sera placée sous l'administration de Diyanet [l'Autorité des affaires religieuses] et sera rouverte aux prières», a annoncé Recep Tayyip Erdogan peu après dans un communiqué cité par l'AFP.

La Cour a en effet expliqué que dans les actes de propriété au nom de la Fondation Mehmet Fatih, du nom du sultan ottoman qui a conquis Constantinople au XVe siècle, Sainte-Sophie était inscrite comme une mosquée et que cette qualification ne pouvait être modifiée.

Œuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie est un site classé au patrimoine mondial par l'Unesco, et l'une des principales attractions touristiques d'Istanbul avec quelque 3,8 millions de visiteurs en 2019. Convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, elle avait été transformée en musée en 1934 par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal Atatürk, soucieux de «l'offrir à l'humanité».

Cependant, son statut fait régulièrement l'objet de polémiques : depuis 2005, des associations ont à plusieurs reprises saisi en vain la justice pour réclamer un retour au statut de mosquée.

Même si une reconversion de Sainte-Sophie en mosquée ne devrait pas empêcher les touristes de toutes les croyances de s'y rendre – ils sont nombreux à visiter chaque jour la Mosquée bleue voisine –, modifier le statut d'un lieu aussi emblématique dans l'histoire du christianisme pourrait susciter des tensions.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»