Après l'avoir bannie, la Russie s'apprête à lever le blocage de la messagerie cryptée Telegram

Après l'avoir bannie, la Russie s'apprête à lever le blocage de la messagerie cryptée Telegram© Kirill Kallinikov Source: Sputnik
La page d'accueil de Telegram

Un projet de loi a été soumis à la Douma d'Etat pour lever le blocage de la messagerie Telegram interdite actuellement en Russie. Les auteurs du texte précisent que le service est largement utilisé par des organes gouvernementaux et administratifs

Les députés de la Douma d'Etat (la chambre basse du Parlement russe) qui représentent le partie social-démocrate Russie Juste ont soumis un projet de loi pour interdire le blocage de la messagerie crypté Telegram. Ils soulignent que le service est toujours accessible malgré la décision de la justice de le bloquer pour avoir refusé de livrer aux services spéciaux les données de ses utilisateurs. 

Par ailleurs, ils expliquent que pendant l'actuelle pandémie de Covid-19 de nombreux représentants du pouvoir «utilisent Telegram comme l'un des moyens principaux d'information sur Internet». Les auteurs du projet de loi proposent également d'introduire le terme de «service officiel» dans la loi. Selon eux, il doit définir «un service utilisé par des organes gouvernementaux et des fonctionnaires en vue de la réalisation de leur autorité».

Le fondateur de la messagerie, Pavel Dourov, a également commenté le projet de loi et a salué l'initiative des députés. Selon lui, le déblocage de Telegram en Russie permettrait à 30 millions d'utilisateurs russes d'avoir l'accès au service de manière plus confortable, annonce le journal Rossiskaïa Gazeta. 

En avril 2018, le Service fédéral de supervision des communications, des technologies de l'information et des médias de masse (Roskomnadzor) avait demandé aux fournisseurs internet de restreindre l'accès à l'application Telegram. Cette décision avait été prise après un procès durant lequel le service de messagerie avait perdu face aux autorités, qui réclamaient qu'il leur autorise l'accès aux correspondances cryptées de ses utilisateurs, sur demande, comme le prévoit la loi russe.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»