La Russie lance son premier médicament destiné à lutter contre le Covid-19

La Russie lance son premier médicament destiné à lutter contre le Covid-19© Andreï Roudakov Source: Sputnik
Nouveau médicament russe contre le coronavirus : Avifavir.

Les hôpitaux russes commencent à recevoir le premier médicament, enregistré sous le nom d'Avifavir, validé pour traiter les patients souffrant du nouveau coronavirus. Les spécialistes espèrent que ce nouveau traitement se révèlera efficace.

La course aux vaccins contre le Covid-19 se poursuit partout dans le monde. Mais si aucun pays, pour le moment, détient la remède miracle, la Russie quant à elle a déclaré être en possession d'un tout premier médicament contre cette maladie, le 29 mai. Enregistré sous le nom de Avifavir, ce médicament a été développé par le Fonds d'investissement direct russe (RDIF) et la société pharmaceutique nationale Chemrar sur la base de Favipiravir, un antigrippal fabriqué au Japon qui a prouvé son efficacité depuis 2014. Aussitôt, la nouvelle formule a été incluse dans les directives du Ministère de la Santé concernant le traitement des malades atteints du coronavirus. 

En juin, 60 000 nouveaux traitements seront envoyés dans plusieurs hôpitaux à travers le pays. Si nécessaire, la production peut être augmenter jusqu'à deux millions par an. Les premières livraisons sont déjà arrivées à Moscou, Saint-Pétersbourg et dans d'autres régions, notamment au Tatarstan, à Kirov et à Ekaterinbourg. L'une des principales avancés d'Avifavir réside dans sa capacité à réduire considérablement la durée de la maladie. Les fabricants affirment que le médicament présente un «effet antiviral direct» et «bloque les mécanismes de reproduction du coronavirus».

Les premiers résultats des essais cliniques nous font croire que ce médicament est l'un des plus prometteurs au monde

«Nous prévoyons une forte demande d'Avifavir en Russie (et) nous avons également reçu des demandes de livraisons d'Avifavir émanant de plus de dix pays,» a expliqué le directeur général du RDIF, Kirill Dmitriev. «Les premiers résultats des essais cliniques nous font croire que ce médicament est l'un des plus prometteurs au monde,» se félicite-t-il. 

En effet, les essais cliniques ont prouvé qu'Avifavir a démontré une grande efficacité. C'est ainsi qu'au bout de quatre premiers jours du traitement, 65% des patients qui ont utilisé ce traitement ont été testés négatifs au coronavirus, tandis qu'après dix jours, le nombre de patients affichant des résultats négatifs était passé à 90%. 

Selon les données officielles, le 12 juin, la Russie a enregistré 511 423 cas depuis le début de la pandémie avec 8 987 nouveaux cas en 24 heures. 6 715 personnes sont décédées des suites du coronavirus. Cependant, ce chiffre pourrait bientôt augmenter : le ministère de la Santé russe prévoyant d'ajuster la façon dont il calcule ses statistiques. L'objectif est d'y inclure tous les décès qui seraient liés à la Covid-19, y compris les cas où le virus ne serait pas la principale cause de ces décès. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»