Mexique : un homme asperge un policier de liquide inflammable avant d'y mettre le feu

Mexique : un homme asperge un policier de liquide inflammable avant d'y mettre le feu© @Ruptly
Vidéo
Un policier mexicain incendié par un manifestant, le 5 juin à Guadalajara.

Lors d'une manifestation visant à réclamer justice pour le citoyen mexicain Alejandro Giovanni Lopez, décédé après une interpellation policière le 4 mai 2020, un policier a été attaqué par un manifestant qui a mis le feu à son uniforme.

Une vidéo diffusée sur internet le 5 juin montre un manifestant qui déverse un liquide inflammable sur le dos d'un policier avant d'y mettre le feu. Comme le rapporte l'agence de presse Ruptly, la scène s'est déroulée la veille à Guadalajara, devant un bâtiment du gouvernement de l'Etat mexicain de Jalisco, où avait lieu un rassemblement visant à demander justice après la mort d'Alejandro Giovanni Lopez, décédé il y a un mois lors de son arrestation par la police mexicaine. Comme en témoignent les images qui suivent, attaqué par-derrière alors qu'il venait de chevaucher sa moto, le policier a tenté de se dégager des flammes, aidé par ses collègues. Aucune annonce officielle ne précise pour l'heure l'état de santé du fonctionnaire mexicain.

Attention, le contenu de cette vidéo peut heurter la sensibilité

Selon Ruptly, la manifestation a pris une tournure violente au moment où des individus cagoulés ont incendié deux véhicules de police et endommagé le bâtiment du gouvernement régional, tandis que les forces anti-émeutes tentaient de les disperser.

La scène a d'ores et déjà été commentée par le gouverneur de l'Etat de Jalisco, Enrique Alfaro, qui, comme le rapporte l'agence de presse turque Anadolu, s'est exprimé en ces termes : «Il n'y a pas eu un seul acte de violence contre les manifestants, bien qu'ils aient fait ce que je n'ai jamais vu dans aucune manifestation à Guadalajara». Propos nuancés par Anadolu, qui relate plusieurs violences de la part des forces de l'ordre constatées dans la journée.

Le 4 mai, Alejandro Giovanni Lopez, un citoyen mexicain âgé de 30 ans, a été arrêté par la police pour un manquement au port de masque de protection en pleine crise sanitaire. Selon Ruptly, l'homme est décédé de lésions cérébrales à l'hôpital, suite aux coups reçus lors de son interpellation.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»