Le Sri Lanka réactive le confinement après une hausse brutale des contaminations

- Avec AFP

Le Sri Lanka réactive le confinement après une hausse brutale des contaminations© Dinuka Liyanawatte Source: Reuters
Un officier de police asperge un homme de désinfectant au cours d'un transport organisé par le gouvernement durant le confinement au Sri Lanka, le 5 mai 2020.

L'île de l'océan Indien avait jusqu'ici très bien maîtrisé l'épidémie, puisque le coronavirus n'y avait fait que 10 morts. Mais le confinement va y être de nouveau imposé à la suite d'une inquiétante et brutale flambée de contaminations.

Le Sri Lanka va remettre en fonction à partir du 31 mai des mesures ciblées de confinement pour interdire les grands rassemblements. Une décision prise après que le pays a enregistré sa plus importante hausse quotidienne de contaminations au coronavirus. Des contaminations qui concernent essentiellement les Sri Lankais récemment rapatriés du Koweït.

Le Sri Lanka avait assoupli, le 26 mai, les mesures de confinement imposées dans la capitale Colombo et les districts alentour, deux semaines après avoir fait de même dans le reste du pays. Mais le ministère de la Santé a annoncé dès le 27 que 252 Sri Lankais sur un groupe de 460 revenus dans la semaine du Koweït avaient été testés positifs au  coronavirus. L'ensemble du groupe a été placé en quarantaine.

Selon certains responsables, de nouveaux cas de maladie Covid-19 ont également été découverts dans une base navale, près de Colombo, où 771 marins et leurs proches ont été testés positifs, soit plus de la moitié des 1 469 cas recensés au niveau national.

Confinement les jours de rassemblement

Les autorités ont décidé ce 28 mai que la population serait confinée les jours où d'importantes foules sont susceptibles de se rassembler. Cette mesure entrera pour la première fois en vigueur le 31 mai, jour des funérailles d'un ministre et dirigeant syndical populaire Arumugam Thondaman, décédé le 26 mai. Des dizaines de milliers de militants de son parti, le Congrès des travailleurs de Ceylan (CWC), étaient attendus. Le confinement sera ensuite levé et imposé une nouvelle fois le 4 juin pour deux jours fériés à l'occasion d'une fête religieuse bouddhiste.

Lorsque le confinement est décrété, personne n'est autorisé à quitter son domicile, à l'exception de ceux travaillant dans un service essentiel.

Les autorités ont annoncé ralentir les rapatriements de Sri Lankais de l'étranger, pour ne pas saturer les infrastructures de quarantaine. Environ 41 000 Sri Lankais, sur les quelque 1,5 million travaillant à l'étranger, se sont inscrits auprès des autorités pour revenir dans leur pays.

Dix personnes ont succombé au virus au Sri Lanka, dont une femme rentrée du Koweït la semaine passée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»