Rumeurs sur la mort de Kim Jong-un : Séoul affirme le savoir «vivant et en bonne santé»

Rumeurs sur la mort de Kim Jong-un : Séoul affirme le savoir «vivant et en bonne sant黩 Kim Kyung-Hoon Source: Reuters
Kim Jong-un, en mars 2019 (image d'illustration).

Près de deux semaines après sa dernière apparition filmée, la Corée du Sud affirme que Kim Jong-un est vivant et en bonne santé, contredisant ainsi les récentes spéculations sur la mort du dirigeant nord-coréen.

A rebours des «sources solides» qui avaient annoncé la mort du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un après une «une chirurgie cardiaque bâclée», le gouvernement sud-coréen a pour sa part déclaré ce 26 avril le savoir «vivant et en bonne santé». Le haut diplomate sud-coréen Moon Chung-in a affirmé à la chaîne américaine CNN que Kim Jong-un séjournait depuis le 13 avril dans la station balnéaire de Wonsan, à l'est de la Corée du Nord.

La version de Séoul contraste donc avec «l'état végétatif» dans lequel aurait récemment sombré le dirigeant suprême de la République Populaire Démocratique de Corée, selon les révélations d'un haut fonctionnaire américain anonyme, dont plusieurs médias américains et asiatiques s'étaient fait l'écho.

Les spéculations sur l'état de santé de Kim Jong-un se sont multipliées depuis son absence remarquée aux célébrations du 15 avril. «Cette journée est pourtant la plus importante du calendrier politique nord-coréen car tout le pays commémore alors la naissance du fondateur du régime, Kim Il-sung, son grand-père», rapporte l'AFP.

De fait, le dirigeant nord-coréen n'est plus apparu en public depuis une réunion du bureau politique du parti unique au pouvoir le 11 avril et une tournée d'inspection sur une base aérienne qui avait été évoquée par les médias officiels nord-coréens le lendemain.

Toujours selon l'AFP, les médias nord-coréens ont fait état ces derniers jours de nombreuses déclarations ou actions de Kim Jong-un, sans fournir de photos le montrant. 

Ces récents rebondissements interviennent deux ans après le premier sommet entre les dirigeants des deux Corée, Kim Jong-un et Moon Jae-in, à Panmunjon, dans la la zone démilitarisée qui divise la péninsule en deux Etats.

La Corée du Sud a célébré ce 27 avril cet anniversaire, organisant une cérémonie dans la gare la plus septentrionale de son territoire, pour ainsi souligner son engagement en faveur d'un projet ferroviaire transfrontalier.

Les relations entre les deux pays sont en grande partie gelées depuis que les pourparlers entre Washington et Pyongyang sont au point mort.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»