Inde : des touristes ayant bravé le confinement contraints d'écrire 500 fois «Je suis désolé»

- Avec AFP

Inde : des touristes ayant bravé le confinement contraints d'écrire 500 fois «Je suis désol黩 Arun SANKAR Source: AFP
Un policier portant un casque imitant le Covid-19 participe à une marche pour sensibiliser le public à la pandémie, à Chennai le 12 avril 2020 (image d'illustration).

En Inde, dix touristes venus d'Israël, du Mexique, d'Australie et d'Autriche, qui avaient bravé la règle du confinement, ont été contraints par la police locale d'écrire 500 fois : «Je n'ai pas suivi les règles du confinement, je suis désolé.»

La police indienne a une nouvelle fois innové pour sanctionner dix touristes étrangers, qui avaient violé le confinement dans une ville du nord du pays, selon les autorités locales.

Les voyageurs, venus d'Israël, du Mexique, d'Australie et d'Autriche, avaient été arrêtés alors qu'ils se promenaient dans les rues de Rishikesh, ville au pied de l'Himalaya que les Beatles avaient choisi pour faire une retraite spirituelle dans un ashram en 1968. 

Ils ont alors été forcés par la police d'écrire : «Je n'ai pas suivi les règles du confinement, je suis désolé», a expliqué un membre de la police locale, le 12 avril.

Squats, saute-moutons... mais aussi coups de bâton

Depuis le confinement décrété fin mars pour le pays entier, les habitants n'ont le droit de quitter leur domicile que pour des sorties indispensables, comme les achats de provisions ou les médicaments.

Déguisements, danses... la police indienne s'est distinguée ces dernières semaines par ses méthodes parfois cocasses pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19.

Dans certains Etats, des policiers s'en sont pris physiquement aux contrevenants qui étaient sortis, quand d'autres ont choisi de leur faire faire des squats ou des saute-moutons.

Le Premier ministre indien Narendra Modi devrait, selon l'AFP, prolonger de deux semaines la durée du confinement, initialement fixée à trois semaines, imposé à l'ensemble des 1,3 milliard d'habitants. Au 12 avril, l'Inde recensait 273 morts dues au Covid-19 parmi les 8 300 cas de contamination.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»