A New York, un tigre du zoo du Bronx contaminé au Covid-19 par un gardien

- Avec AFP

A New York, un tigre du zoo du Bronx contaminé au Covid-19 par un gardien© Marc Piscotty / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images Source: AFP
Un tigre bâille au Wild Animal Sanctuary le 5 avril 2020 à Keenesburg, Colorado, Etats-Unis (image d'illustration).

Nadia, un tigre malais du zoo du Bronx, à New York, a été contaminé au Covid-19 par un gardien. Si la vie du félin n'est pas en danger, les transmissions du virus entre l'humain et l'animal, et inversement, sont plus que jamais à l'étude.

La direction du zoo du Bronx, à New York, a annoncé dans un communiqué publié le 5 avril qu'un de ses tigres avait été testé positif au Covid-19. Le félin aurait contracté le virus via un gardien ne présentant alors aucun symptôme.

Ce tigre malais, une femelle âgée de quatre ans appelée Nadia, ainsi que sa sœur Azul, deux tigres de l'Amour et trois lions d'Afrique souffrent tous de toux sèche, mais devraient néanmoins se rétablir complètement, d'après les autorités du zoo dans le communiqué.

«Nous avons testé le félin en prenant toutes les précautions et nous nous assurerons que toute connaissance acquise sur le Covid-19 contribuera à la compréhension de ce nouveau coronavirus dans le monde», ajoute le communiqué. Et de poursuivre : «Bien que leur appétit ait diminué, les félins du zoo du Bronx se portent bien grâce aux soins vétérinaires et se montrent vifs, alertes et interactifs avec leurs gardiens.»

Il n'y a aucune preuve qu'un félin, petit ou grand, puisse transmettre le virus en retour aux humains

«On ne sait pas comment cette maladie va se développer chez les grands félins car les différentes espèces peuvent réagir différemment aux nouvelles infections, mais nous allons continuer à les surveiller de près et à anticiper un rétablissement complet», poursuit l'institution new-yorkaise.

De l'homme à l'animal et de l'animal à l'homme ?

Ce n'est pas la première fois qu'un animal est testé positif au Covid-19. Fin mars, un chat a été infecté en Belgique par son maître malade, selon les autorités sanitaires belges, qui avaient alors exclu tout risque de contamination de l'animal à l'homme.

Des cas similaires ont été signalés à Hong Kong, où deux chiens ont été testés positifs au Covid-19. Ces animaux l'auraient contracté auprès des personnes avec lesquelles ils vivent.

Les gens en contact avec les primates, comme les gardiens de zoos, les scientifiques et les propriétaires d'animaux domestiques, doivent être très prudents

Pour Sarah Caddy, vétérinaire et chercheuse à l'Université de Cambridge, si les chats sont susceptibles d'être contaminés, le fait qu'un autre félin comme le tigre le soit aussi «n'est pas surprenant». Toutefois, Sarah Caddy assure que ce n'est pas une raison pour avoir peur de nos animaux domestiques : «Il n'y a aucune preuve qu'un félin, petit ou grand, puisse transmettre le virus en retour aux humains.»

De son côté, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dresse un bilan similaire : «Il n'y a aucune preuve qu'un chien, un chat ou un quelconque animal de compagnie puisse transmettre le Covid-19.»

Néanmoins, «si nous voulons arrêter cette pandémie, nous devons prendre au sérieux la distanciation sociale, qui doit inclure tous les membres de la famille, humains et animaux», souligne Jacqui Norris, de l'école vétérinaire de l'Université de Sydney. Et de plaider : «Si un membre de votre famille attrape le Covid-19, il doit être isolé de tous les membres du foyer, y compris les animaux.»

La direction du zoo du Bronx a par ailleurs indiqué dans le communiqué que des mesures préventives étaient en place pour les gardiens ainsi que pour tous les félins des zoos de la ville.

Pour Gilles Guillemin, de l'université australienne Macquarie, les primates pourraient également être à risque, notamment les grands singes «qui attrapent facilement les maladies respiratoires des humains». Et d'avertir : «Les gens en contact avec les primates, comme les gardiens de zoos, les scientifiques et les propriétaires d'animaux domestiques, doivent être très prudents.»

Les quatre zoos et l'aquarium de New York, métropole où le nombre de décès dus au virus a dépassé les 4 000, sont fermés depuis le 16 mars.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»