Médecins militaires, virologues, équipement médical : Moscou apporte son aide à Belgrade

Médecins militaires, virologues, équipement médical : Moscou apporte son aide à Belgrade Source: Sputnik
Un avion militaire russe arrive avec de l'équipement médical à Belgrade, le 3 avril.

Au total, ce sont onze avions militaires qui apporteront l'aide russe à la Serbie, qui se trouve selon le Premier ministre «au moment le plus difficile de la lutte» contre le coronavirus dont elle tente d'endiguer la propagation.

Cinq avions du ministère russe de la Défense ont apporté ce 3 avril en Serbie de l'aide médicale. Au delà des équipements médicaux et autres moyens de protection, ce sont également des virologues et divers spécialistes qui ont été envoyés par Moscou, afin de prêter main forte à Belgrade pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Au total, 11 avions devraient rejoindre Belgrade, et 87 médecins militaires et virologues russes se rendront sur place. «Nous avons vraiment besoin de cette aide. Elle est arrivée au moment le plus difficile de la lutte contre le Covid-19, le jour où nous avons entamé la cinquième semaine de notre combat contre l'infection», a déclaré le Premier ministre Ana Brnabic.

Mi-mars, le président serbe Aleksandar Vucic avait accusé l'Union européenne (UE) d'abandonner son pays en le privant d'équipements de protection. La Commission européenne a, en effet, décidé de limiter les exportations de matériel comme les masques, lunettes ou combinaisons, provoquant l'ire d'Aleksandar Vucic, qui s'était alors tourné vers la Chine. Après avoir déclaré l'état d'urgence, Aleksandar Vucic, dont le pays est candidat à l'adhésion à l'UE, avait déclaré que «la solidarité européenne n'exist[ait] pas. C'était un conte de fée».

Une sortie qui a fait réagir Emmanuel Macron, qui a témoigné le 2 avril de sa «solidarité et celle de la France avec la Serbie dans cette crise» lors d'un échange téléphonique avec Aleksandar Vucic, l'Elysée précisant par ailleurs que l'UE avait apporté, fin mars, une aide supérieure à la Chine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»