Cité dans l'affaire Epstein, le prince Andrew aurait cessé toute collaboration avec la justice

Cité dans l'affaire Epstein, le prince Andrew aurait cessé toute collaboration avec la justice© Chris Radburn Source: Reuters
Le second fils de la reine Elisabeth II, le prince Andrew.

Alors qu'il figure sur la liste des suspects de l’affaire Epstein, Andrew a cessé de collaborer avec la justice américaine selon le procureur fédéral de Manhattan. Le second fils de la reine Elizabeth est accusé de viol par une victime présumée.

Le 9 mars, lors d’un point presse organisé à New York, le procureur fédéral de Manhattan, Geoffrey Berman, a affirmé que le prince Andrew avait «fermé la porte à toute coopération» avec la justice américaine dans l'enquête sur le défunt milliardaire Jeffrey Epstein, accusé de trafic de mineures. Le procureur, qui avait déjà, fin janvier, publiquement accusé le prince de ne pas coopérer, a par ailleurs annoncé que son bureau, réputé pour compter les enquêteurs les plus agressifs de la justice fédérale américaine, «examinait les options» éventuelles à prendre au regard de cette situation. Il n'a pas donné d'autres précisions.

Agé de 59 ans, le second fils de la reine Elizabeth II continue de faire parler de lui depuis la longue et catastrophique interview télévisée qu'il a accordée en novembre 2019 à la BBC au sujet de son implication dans l’affaire Jeffrey Epstein. Il s'était alors contenté de contester les accusations de Viriginia Roberts, une des plaignantes dans cette affaire, sans réellement convaincre l'opinion publique. 

Cette dernière, qui aurait été recrutée par Jeffrey Epstein, affirme avoir été forcée d'avoir des relations sexuelles avec le duc d’York alors qu’elle n’était pas majeure au domicile londonien de Ghislaine Maxwell, complice et rabatteuse présumée de Jeffrey Epstein.

Au-delà de cette relation sexuelle, Viriginia Roberts (qui a pris le nom de Giuffre après son mariage) accuse également le membre de la famille royale de deux autres relations sexuelles, à New York et sur l'île privée de Jeffrey Epstein, Little Saint-James dans les Caraïbes. Le duc d'York déclare de son côté n'avoir «aucun souvenir d'avoir jamais rencontré cette femme». Quant à la photo les montrant tous deux en compagnie de Ghislaine Maxwell, le prince n'avait pas hésité à faire part de ses doutes sur sa véracité.

Inculpé en juillet 2019 aux Etats-Unis pour des faits de «proxénétisme sur mineur» et de «complot», Jeffrey Epstein a été retrouvé mort par pendaison dans sa cellule, le 10 août 2019. Une première autopsie a conclu à un suicide mais deux enquêtes sont ouvertes sur ce que certains soupçonnent d'être un assassinat déguisé, destiné à réduire Jeffrey Epstein au silence. Le carnet d'adresses très pourvu du milliardaire comptait les noms de nombreuses personnalités, dont l'ancien président Bill Clinton, l'ancien Premier ministre israélien Ehud Barak ou encore le cinéaste américain Woody Allen.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»