Accord Etats-Unis-Taliban : le président afghan exclut la libération immédiate de 5 000 prisonniers

- Avec AFP

Accord Etats-Unis-Taliban : le président afghan exclut la libération immédiate de 5 000 prisonniers© Olivier Douliery Source: AFP
Le président afghan Ashraf Ghani.

L'accord entre les Etats-Unis et les Taliban connaît son premier couac. Le président afghan, tenu à l'écart des pourparlers de paix, a annoncé qu'il ne s'était pas engagé à libérer 5 000 prisonniers taliban, comme le prévoit une clause de l'accord

La trêve partielle d'une semaine en Afghanistan a été prolongée en vue d'un cessez-le-feu «complet», a déclaré le 1er mars le président Ashraf Ghani, ajoutant qu'il ne s'était pas engagé à la libération de 5 000 prisonniers taliban. «Il n'y a pas d’engagement à libérer 5 000 prisonniers», a souligné Ashraf Ghani, qui rejette ainsi la clause de l'accord demandant aux Taliban de libérer jusqu'à 1 000 prisonniers et au gouvernement afghan d'en faire de même avec 5 000 autres. 

«C'est le droit et le propre souhait du peuple d'Afghanistan. Cela fait partie de l'agenda des discussions intra-afghanes, mais ne peut pas être un prérequis à des discussions», a-t-il ajouté. La semaine de «réduction des violences» a précédé la signature d'un accord historique entre Washington et les Taliban à Doha, le 29 février 2020.

Les Etats-Unis et leurs alliés se sont engagés à retirer toutes leurs troupes d'Afghanistan sous 14 mois si les Taliban respectent les termes de l'accord, dont l'ouverture de discussions avec Kaboul afin de mettre en place un véritable accord de paix. «La réduction des violences va continuer avec pour but d'atteindre un cessez-le-feu complet», a expliqué Ashraf Ghani lors d'une conférence de presse à Kaboul, précisant que les Taliban avaient été informés de cette décision par le général étasunien Scott Miller.

Cet accord doit mettre fin à la plus longue guerre de l’histoire des Etats-Unis. A la suite des attentats du 11 septembre 2001, le président américain de l'époque, Georges W. Bush, avait décidé l'invasion de l'Afghanistan et réussi à chasser les Taliban. Cette guerre aura coûté à Washington 750 milliards de dollars. Selon l'ONU, entre 32 000 et 60 000 civils afghans ont perdu la vie lors de ce conflit, ainsi que près de 2 000 militaires américains.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»