Dans le dos de Donald Trump, Nancy Pelosi déchire le discours sur l'état de Union

- Avec AFP

Dans le dos de Donald Trump, Nancy Pelosi déchire le discours sur l'état de Union© MANDEL NGAN Source: AFP
Vidéo
Nancy Pelosi déchire le discours de Donald Trump au Capitole à Washington le 4 février.

Alors que le président des Etats-Unis venait d'achever son discours annuel sur l'état de l'Union, la chef démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, s'est saisie d'une copie de la déclamation et l'a déchiré de façon ostentatoire.

La chef démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a manifesté de façon spectaculaire le 4 février son désaccord avec Donald Trump en déchirant une copie de son discours prononcé devant le Congrès. Alors que le président américain venait d'achever son discours sur l'état de l'Union, Nancy Pelosi qui était, suivant la tradition, debout derrière lui à côté du vice-président Mike Pence, a ostensiblement pris le document disposé devant elle et l'a déchiré.

A la sortie, priée par un journaliste de dire pourquoi elle avait eu ce geste, elle a lancé une réponse sibylline : «parce que c'était la chose la plus courtoise à faire, par rapport à l'alternative.» La Maison Blanche a réagi en déplorant que Nancy Pelosi ait ainsi symboliquement «déchiré» un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, un bébé qui a survécu après être né prématuré à seulement 21 semaines de grossesse, ou encore la famille de Kayla Mueller, tuée par les djihadistes du groupe Etat islamique en Syrie, autant d'invités qui étaient dans les travées du Congrès et que Donald Trump avait cités dans son discours.

Le rendez-vous institutionnel annuel devant la Chambre des représentants et le Sénat au grand complet avait commencé par une autre scène qui résume la division de la classe politique américaine : Donald Trump avait évité la main tendue de Nancy Pelosi, en rupture avec les usages. Et la présidente de la Chambre a plusieurs fois secoué la tête pour marquer sa désapprobation durant le discours, pendant que le camp démocrate restait assis et de marbre face aux ovations républicaines.

Lire aussi : Ouverture des débats au procès en destitution de Trump : une issue prévisible ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»