Syrie : la défense antiaérienne activée contre une «agression» visant un aéroport militaire

Syrie : la défense antiaérienne activée contre une «agression» visant un aéroport militaire© REUTERS/Omar Sanadiki
Un portrait du président syrien Bachar el-Assad dans la ville de Homs, en juillet 2017 (image d'illustration).

Selon l'agence nationale syrienne Sana, les systèmes de défense antiaériens du pays ont été activés pour faire face à «une agression» contre un aéroport militaire dans la province de Homs. Une source militaire citée par Sana met en cause Israël.

«Les systèmes de défense antiaériens repoussent une agression» contre l'aéroport militaire T-4 de Tiyas, dans la province de Homs (centre), a fait savoir l'agence nationale syrienne Sana, ce 14 janvier, citant un de ses correspondants. 

Une source militaire citée par Sana, met en cause des «avions de combat israéliens». Selon cette source, les systèmes de défense antiaériens syriens ont abattu plusieurs de leurs missiles, tandis que quatre autres ont atteint la zone visée, faisant uniquement des dégâts matériels.

Israël n'a, pour le moment, pas commenté ces bombardements.

Depuis le début, en 2011, de la guerre en Syrie, l'Etat hébreu mène régulièrement des attaques contre des positions en Syrie, la plupart visant des cibles iraniennes ou du Hezbollah, et martèle qu'il ne laissera pas ce dernier devenir la tête de pont de Téhéran, son ennemi juré.

Pour autant, Israël confirme rarement avoir mené des frappes en Syrie. En août 2019, Israël avait néanmoins revendiqué le bombardement de cibles dans le pays, pour empêcher une force iranienne de lancer une attaque à son encontre avec des drones chargés d'explosifs de type «kamikazes». De même, en novembre de la même année, l'armée israélienne avait annoncé avoir réalisé «des frappes de grande ampleur contre des cibles iraniennes de la Force al-Qods [branche des Gardiens de la Révolution chargée des opérations extérieures] et des forces armées syrienne en Syrie en réponse à des tirs de roquettes contre Israël».

Lire aussi : Israël lance des «frappes de grande ampleur» sur la Syrie en «réponse à des tirs de roquettes»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»