Big Ben sonnera-t-elle pour célébrer le Brexit ?

Big Ben sonnera-t-elle pour célébrer le Brexit ?© Hannah McKay Source: Reuters
La tour hébergeant Big ben, en travaux, prise en photographie le 4 juillet 2017.

Le Premier ministre britannique envisage de faire sonner la cloche de la tour horloge du Palais de Westminster, en travaux, au premier jour du Brexit, le 31 janvier. Une cagnotte pourrait être lancée afin de financer cette opération onéreuse.

Boris Johnson aime décidément les coups d'éclat. Alors que le Brexit, prévu pour le 31 janvier, approche à grands pas, le Premier ministre du Royaume-Uni envisage de faire sonner la cloche Big Ben pour célébrer l'événement. Cette confidence a été exprimée lors d'une interview donnée à la BBC.

Contrairement à une idée reçue, Big Ben ne désigne pas la célèbre tour néogothique ornée d'une horloge du Palais de Westminster (baptisée tour Elizabeth), mais précisément la cloche de 13,7 tonnes à l'intérieur de celle-ci. Problème : la cloche est en travaux depuis 2017, et ne sonne désormais qu'à de rares occasions, comme récemment, pour le Nouvel An 2020.

Une opération à 500 000 livres ?

Du fait de cette situation, faire sonner la cloche se révélerait particulièrement onéreux. Dans son interview, Boris Johnson a évalué le coût de l'opération à près de 500 000 livres sterling, soit quelque 580 000 euros.

Le chef du gouvernement a repris le chiffre avancé par la Commission de la Chambre des Communes, citée par The Independant. Il conviendrait, en effet, de réinstaller et tester le mécanisme qui a été mis en place pour le Nouvel An, et de construire un étage temporaire dans le beffroi où se trouve Big Ben, car d'importants travaux y sont menés actuellement.

Pour financer cette opération, le Premier ministre a évoqué la mise en place d'une cagnotte. «On travaille sur un projet pour que les gens puissent mettre une pièce pour faire sonner Big Ben», a-t-il déclaré à la BBC.

Sadiq Khan et Nigel Farage réagissent

Le coût important que représenterait une telle opération, a suscité l'incompréhension du maire travailliste de Londres, Sadiq Khan. «Je viens juste de découvrir que cela coûterait un demi-million de livres sterling [...] Imaginez tout le bien que l’on pourrait faire contre les crimes haineux [...]» avec cette somme, a déclaré l'édile sur son compte Twitter.

Le leader du Brexit party, Nigel Farage, visiblement enthousiasmé par l'idée d'un retentissement de Big Ben pour le premier jour du Brexit, a exprimé son doute quant au montant de 500 000 livres avancé par la Commission de la Chambre des Communes. «Est-ce qu’on peut nous dire combien ça coûte de faire sonner Big Ben pour le Nouvel An ? Certainement pas 500 000 livres», a-t-il tweeté.

Lire aussi : Plus de trois ans après le référendum, les députés britanniques donnent leur feu vert au Brexit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»