JO 2020 : l’agence mondiale antidopage saisit le Tribunal arbitral du sport sur le dossier russe

JO 2020 : l’agence mondiale antidopage saisit le Tribunal arbitral du sport sur le dossier russe© Fabrice Coffrini Source: AFP
Les représentants de l'AMA, le 9 décembre 2019, à Lausanne, en Suisse (image d’illustration).
Suivez RT en français surTelegram

L'AMA a annoncé saisir le TAS dans sa procédure contre l'Agence antidopage russe pour des raisons de «non-conformité». Le TAS devra se prononcer quant à la participation de la Russie aux prochaines compétitions internationales dont les JO 2020.

L’agence mondiale antidopage (AMA) a saisi, le 9 janvier, le Tribunal arbitral du sport (TAS) afin qu’il statue sur l’exclusion de la Russie de toutes les compétitions internationales pendant quatre ans, notamment des Jeux olympiques, prononcée le 9 décembre par l’AMA. Le TAS devra désormais se prononcer et rendre une décision définitive après les accusations de «non-conformité» que l’AMA a portées à l’encontre de l’Agence antidopage russe (RUSADA), selon le communiqué mis en ligne par l’agence mondiale.

«L’Agence mondiale antidopage confirme avoir déposé aujourd’hui une requête d’arbitrage officielle auprès du Tribunal arbitral du sport à Lausanne, en Suisse, en vue de régler le différend lié au cas de non-conformité de l’Agence antidopage russe», est-il rapporté dans le document.

«Conformément à l’article 23.5.9 du Code, toute décision du TAS concernant la non-conformité, les conséquences proposées et les conditions de rétablissement proposées sera contraignante et devra être reconnue et appliquée par tous les signataires du Code», est-il précisé.

Pour l’AMA, le «différend découle de la découverte par l’AMA de la manipulation de données du laboratoire de Moscou, que l’Agence a récupérées dans le cadre des conditions qu’elle avait imposées en septembre 2018 lorsqu’elle avait rétabli la conformité de RUSADA». Ce différend avait conduit le Comité exécutif de l’AMA à approuver, le 9 décembre dernier à l’unanimité, la recommandation du Comité indépendant de révision de la conformité de déclarer RUSADA non conforme. Une décision contestée par RUSADA, qui en avait informé l’AMA le 27 décembre, conduisant à la saisine du TAS qui rendra un jugement définitif.

Le 8 janvier, la commission exécutive du Comité international olympique (CIO) avait «fait le point» sur la procédure concernant la Russie, précisant attendre «une décision [du TAS] pour [se] pencher sur les détails [d’une participation des sportifs russes aux prochains Jeux Olympiques (JO)]». En effet, le drapeau russe n’avait pas été hissé aux derniers JO d’hiver à Pyeongchang (Corée du Sud) et les athlètes russes avaient dû concourir sous les couleurs olympiques.

La remise de milliers de données brutes de contrôles antidopage de l’ancien laboratoire de Moscou, début 2019, par RUSADA à l’AMA aurait dû clore le dossier mais les experts de l’agence mondiale soupçonnent que «des centaines» de résultats ait été modifiés ou effacés juste avant leur remise par les autorités russes au gendarme mondiale de la lutte contre le dopage.

Lire aussi : La Russie conteste formellement auprès de l'Agence mondiale antidopage son exclusion des JO

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix