Le Comité olympique russe déterminé à ce que l'équipe nationale participe aux JO de 2020 à Tokyo

- Avec AFP

Le Comité olympique russe déterminé à ce que l'équipe nationale participe aux JO de 2020 à Tokyo© Behrouz MEHRI
Le stade national, à Tokyo, fera partie des infrastructures prévues pour les JO de 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après les dernières sanctions prononcées par l'Agence mondiale antidopage à l'encontre de la Russie, le Comité olympique russe s'est montré déterminé à défendre la participation de l'équipe nationale, sous drapeau tricolore russe, aux JO de 2020.

Le Comité olympique russe a affirmé ce 24 décembre être déterminé à ce que la Russie participe aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo, confirmant d'ores et déjà que l'exclusion du pays des grandes compétitions sportives, en raison de scandales liés à des cas présumés de dopage institutionnel, serait contestée.

Nous ferons tout pour que l'équipe participe sous le drapeau tricolore russe

«Le Comité olympique de Russie (COR) est un membre de droit et à part entière du mouvement olympique, c'est pourquoi nous avons toutes les raisons de considérer que nous allons former l'équipe pour Tokyo et nous ferons tout pour que l'équipe participe sous le drapeau tricolore russe», a déclaré Stanislav Pozdniakov, ancien champion d'escrime et patron du COR depuis mai 2018. 

Comme le rapporte l'AFP, il a par ailleurs confirmé que le COR, en tant que membre fondateur de l'agence antidopage russe Rusada, approuverait la décision de son conseil de surveillance de ne pas accepter les sanctions prononcées par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

En effet, après une réunion de son assemblée générale le même jour, la Rusada a formellement confirmé qu'elle demanderait à son directeur général de notifier le 27 décembre l'AMA que la Russie contestait ces sanctions, sur lesquelles Vladimir Poutine était d'ailleurs personnellement revenu, lors de sa traditionnelle conférence de presse de fin d'année.

«La décision prise n'est pas seulement injuste, elle ne correspond pas au bon sens et au droit», avait alors déclaré le chef d'Etat russe avant de poursuivre : «Si quelqu'un a effectivement commis une infraction, bien naturellement cette personne doit être sanctionnée. Mais l'écrasante majorité de nos athlètes sont des sportifs propres. Pourquoi feraient-ils l'objet de sanctions ?». Et Vladimir Poutine de dénoncer des sanctions allant «à l’encontre de la charte olympique» et qui selon lui, ne serviraient pas «au développement du sport». De fait, le 9 décembre, l'AMA a interdit à la Russie de participer pour quatre ans aux principaux événements internationaux, notamment les Jeux olympiques de 2020 et 2022 et la Coupe du monde de football 2022.

Formellement, une fois que l'agence antidopage russe aura notifié l'AMA qu'elle conteste ces sanctions, l'agence mondiale devra alors saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) qui se prononcera en dernier ressort. Les sanctions en question prévoient notamment que seuls des sportifs russes triés sur le volet pourront participer aux compétitions, mais sous drapeau neutre et sans que l'hymne national ne soit joué.

Voir aussi : Victorieuse, l'équipe de hockey russe chante l'hymne national, interdit par le CIO (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix