Les sanctions de l'Agence mondiale antidopage doivent être «individuelles» estime Vladimir Poutine

Les sanctions de l'Agence mondiale antidopage doivent être «individuelles» estime Vladimir Poutine© EVGENIA NOVOZHENINA Source: Reuters
Le président russe Vladimir Poutine.

Vladimir Poutine a estimé que les sportifs russes propres devaient pouvoir participer aux compétitions internationales sous leurs couleurs nationales, jugeant «injuste» la décision de l'AMA d'interdire indistinctement à tous les athlètes de le faire.

Lors de sa traditionnelle conférence de presse de fin d'année, le président russe Vladimir Poutine est revenu sur la décision de l'Agence mondiale antidopage (AMA) d'interdire aux sportifs russes de participer aux compétitions internationales sous leurs couleurs nationales, durant quatre ans.

«La décision prise n'est pas seulement injuste, elle ne correspond pas au bon sens et au droit», a ainsi déclaré le chef d'Etat. «Si quelqu'un a effectivement commis une infraction, bien naturellement cette personne doit être sanctionnée. Mais l'écrasante majorité de nos athlètes sont des sportifs propres. Pourquoi feraient-ils l'objet de sanctions ?», s'est-il interrogé, estimant que cette décision allait «à l’encontre de la charte olympique» et ne servirait pas «au développement du sport».

«Nous avons des jeunes filles dans le patinage artistique féminin, qui sont encore des enfants», a mentionné Vladimir Poutine, se référant aux patineuses artistiques russes qui dominent la discipline. «Ont-elles un lien avec le dopage? Absolument pas ! Elles réalisent des quadruples sauts, ce que pratiquement aucune autre patineuse ne peut faire. Il est donc désormais possible de les disqualifier, de les sortir de la patinoire. Pensez-vous que cela aidera à développer le sport ? Je ne pense pas», a développé le président russe.

«Toute punition doit être individuelle», a souligné Vladimir Poutine, tout en promettant de «tout faire pour que le sport russe soit propre». En conclusion sur la question, le président russe a expliqué qu'il y avait selon lui une «volonté politique» derrière la décision de l'AMA de mettre au ban du sport mondial la Russie.

L'agence antidopage russe a annoncé ce même jour son intention de contester les sanctions prises à l'encontre de la Russie à savoir son exclusion pour quatre ans des compétitions sportives mondiales, dont les Jeux olympiques 2020 et 2022 et la Coupe du monde de foot 2022, en raison de scandales liés à des cas présumés de dopage institutionnel. Formellement, le conseil de surveillance de la Rusada a émis une recommandation de contester ces mesures, qui sera présentée devant son assemblée générale d'ici la fin du mois, puis transmise à l'Agence mondiale antidopage pour que cette dernière saisisse le Tribunal arbitral du sport de la question.

Lire aussi : Mise au ban du monde sportif, la Russie entend «tout faire» pour contester la décision de l'AMA

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»