Après le sommet de Paris, Lavrov rencontre Pompeo et Trump à Washington

Suivez RT France surTelegram

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov va discuter avec Donald Trump ainsi que son secrétaire d'Etat Mike Pompeo, ce 10 décembre. Objectif : trouver des compromis, notamment sur les relations entre entreprises américaines et russes.

Mise à jour automatique
  • Mike Pompeo : «Je pense que nous sommes tout à fait d'accord pour affirmer qu'il y a une amélioration des relations économiques entre nos deux pays».

  • Sur la prorogation du traité sur les armes de courte et moyenne portée, la Russie s'est affirmée «prête à signer un nouveau traité pour rassurer la communauté internationale [...] dès aujourd'hui». Avant d'ajouter : «Une course à l'armement entre la Russie et les Etats-Unis n'a aucun sens.»

  • Sergueï Lavrov à propos des accusations d'ingérence russe dans les élections américaines de 2016 : «On peut voir l'absurdité des accusations qui sont formulées à notre encontre quand on nous accuse d'avoir mené cette corresponsance avec les Etats-Unis [...] Quand Washington sera d'accord, nous sommes prêts à publier en toute transparence la teneur de cette correspondance».

  • «Nous sommes convaincus que ce processus politique de dénucléarisation ne pourra apoorter un résultat que si des pas sont faits des deux côtés», a ajouté le secrétaire d'Etat américain. Il a plaidé pour que les sanctions à l'encontre de la Corée du Nord, mises en place essentiellement après 2005, soient «adoucies».

  • Sur la Corée du Nord, Mike Pompeo a affirmé : «Nous attendons une implication forte dans le processus de dénucléarisation.»

  • Place désormais aux questions des journalistes aux deux ministres.

  • Sergueï Lavrov a conclu son allocution en invitant les responsables politiques américains à venir en Russie.

  • Sur les échanges économiques entre la Russie et les Etats-Unis, Sergueï Lavrov a avancé des chiffres : «Nous sommes passés de 20 milliards d'échanges à l'époque du président Obama [...] à 27 milliards de dollars aujourd'hui.»

  • Washington et Moscou se sont mis d'accord en 1933 sur la non-ingérence dans les affaires intérieures. A ce propos, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov se dit «prêt à faire quelque chose de similaire à ce moment critique».

Découvrir plus

Donald Trump et Sergueï Lavrov vont à nouveau se rencontrer. Ce 10 décembre, le président américain et le chef de la diplomatie russe vont s'entretenir à Washington. Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo recevra également longuement son homologue russe avec lequel il tiendra une conférence de presse.

Au menu des discussions : les relations entre entreprises américaines et russes. Autre sujet, plus sensible : la course aux armements, après la mort cet été du traité de désarmement nucléaire.

La Syrie, l'Iran et la Corée du Nord sont d'autres probables sujets de discussion entre les deux hommes.

«J'espère que le ministre des Affaires étrangères Lavrov et moi pourrons faire des progrès», a notamment dit sur la chaîne conservatrice américaine One America News Network, Mike Pompeo.

Ces entretiens interviennent au lendemain du sommet de Paris en «format Normandie» où le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, sous la houlette de la France et de l'Allemagne, ont renoué le dialogue entre leurs pays respectifs.

Lire aussi : Vladimir Poutine a proposé à Donald Trump d'acheter des missiles hypersoniques russes

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix