Israël extrade un Russe vers les Etats-Unis, Moscou dénonce la «chasse» américaine de ses citoyens

Israël extrade un Russe vers les Etats-Unis, Moscou dénonce la «chasse» américaine de ses citoyens© Philippe Wojazer Source: Reuters
Image d'illustration.

L'ambassade de Russie aux Etats-Unis a accusé Washington de se livrer à une «chasse» de ses citoyens à travers le monde après l'extradition par la justice israélienne d'un hacker russe supposé vers les Etats-Unis, où il risque une lourde peine.

La diplomatie russe s'est indignée de l'extradition vers les Etats-Unis par Israël d'Alexeï Bourkov, informaticien russe accusé par un tribunal de Virginie d'avoir extorqué et vendu les informations de près de 150 000 cartes de crédits américaines. L'Ambassade de Russie aux Etats-Unis a publié un message sur Facebook, indiquant que des «mesures décisives» avaient été prises face à la «chasse» menée selon elle par Washington contre les citoyens russes «à travers le monde». 

Le texte précise ensuite qu'il a «été demandé à la partie américaine de respecter scrupuleusement les obligations bilatérales existantes» et qu'Alexeï Bourkov bénéficierait de «toute l'aide et tout le soutien nécessaires» de la part des autorités consulaires russes. 

Accusation de fraude en ligne, usurpation d'identité et blanchiment d'argent 

Le 12 novembre, le département américain de la Justice a déclaré dans un communiqué que le Russe de 29 ans, arrêté en 2015 pendant des vacances en Israël en vertu d'un mandat américain, se trouvait désormais aux Etats-Unis et qu'il avait comparu devant un tribunal de Virginie. 

Selon le quotidien israélien Haaretz, le jeune homme, originaire de Saint-Pétersbourg, a été identifié par les services de renseignements américains comme étant le principal administrateur du site cardplanet.cc, une plateforme qui aurait vendu les informations de 150 000 cartes de crédits américaines ayant entraîné 20 millions de dollars (18 millions d'euros) d'achats frauduleux. Alexeï Bourkov est accusé par ailleurs d'avoir organisé un trafic de biens volés via des forums en ligne. 

L’intéressé, qui prétend pour sa part être un spécialiste en cybersécurité et a toujours nié ces accusations, est désormais inculpé notamment pour fraudes en ligne, intrusions dans des systèmes informatiques, usurpation d'identité et blanchiment d'argent.

«Je suis un homme ordinaire. Je travaillais dans la sécurité informatique et la programmation, je travaillais avec des bases de données. J'ai bien des connaissances parmi les gens complices de piratage informatique, mais je n'ai moi-même pas commis ces crimes. Les Américains ont simplement décidé de tout me mettre dessus», avait-il expliqué à RT en octobre dernier.

Tensions entre la Russie et Israël sur le dossier

Le 11 novembre, la diplomatie russe s'est indignée du rejet par la Cour suprême israélienne de l'appel, interjeté par le citoyen russe, de la décision de son extradition vers les Etats-Unis. L'ambassade a estimé,  dans un message sur Facebook, que cette décision de justice n'était acceptable «ni d'un point de vue juridique, ni d'un point de vue humanitaire, ni d'un point de vue politique». 

L'ambassade a par ailleurs estimé que la décision allait à l'encontre des «droits d'un citoyen russe et constitue un retrait de la part d'Israël de ses obligations internationales». «Nous estimons que cette décision ne participe pas au bon développement des relations russo-israélienne, et jette des doutes sur les capacités des autorités israéliennes à assurer la sécurité et les droits des citoyens russes présents sur le sol israélien», pouvait-on lire plus loin. 

La Russie avait elle aussi formulé une demande d'extradition de l’informaticien à l'Etat hébreu, sans succès.

Lire aussi : La Cour suprême israélienne approuve l'expulsion du directeur local de Human Rights Watch

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»