Des indépendantistes catalans bloquent l'autoroute entre l'Espagne et la France

- Avec AFP

L'autoroute AP-7 reliant l'Espagne à la France était bloquée, ce 11 novembre, par des activistes favorables à l'indépendance de la Catalogne. Plusieurs dizaines de véhicules entravent la circulation à la frontière.

Des indépendantistes catalans bloquent ce 11 novembre la circulation dans les deux sens de l'autoroute AP-7 reliant l'Espagne à la France, au niveau de la frontière entre les deux pays. Interrogé par l'AFP, la gendarmerie a précisé, dans la matinée, que le blocage était du côté espagnol de la frontière. Il s'agit d'une nouvelle action de protestation contre la condamnation mi-octobre de neuf dirigeants indépendantistes catalans à de lourdes peines de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

Plusieurs dizaines de véhicules bloquaient la circulation au niveau de la frontière. Quelque 300 personnes sont sorties de leurs voitures pour édifier une barricade. D'autres ont commencé à installer une sorte de scène dotée de haut-parleurs et de projecteurs apportés dans des camionnettes, selon un photographe de l'AFP.

L'action a provoqué une interruption de la circulation sur plus de 20 kilomètres, selon le service régional d'information routière en Catalogne.

«Tous à la Jonquera», ville frontalière entre France et Espagne, avait écrit dans un communiqué publié sur Twitter la mystérieuse plateforme «Tsunami Démocratique». «Cette mobilisation est un cri adressé à la communauté internationale pour qu'elle fasse comprendre à l'Etat espagnol que la seule voie, c'est s'asseoir et parler», a affirmé cette plateforme sur son application de messagerie chiffrée Telegram.

«Tsunami démocratique» avait organisé sa première grande action le jour de l'annonce de la condamnation des indépendantistes, le 14 octobre, en organisant un blocage des accès à l'aéroport de Barcelone qui s'était terminé par de premiers affrontements avec la police. Dans les jours suivants, d'autres manifestations avaient dégénéré en heurts violents entre jeunes manifestants et forces de l'ordre à Barcelone et dans d'autres villes catalanes.

Les Comités de défense de la République (CDR), formés depuis 2017 de collectifs d'indépendantistes radicaux, ont également appelé à gagner La Jonquera.

Le concessionnaire autoroutier français Vinci a averti les usagers que depuis 9h, «l’autoroute A9 [était] coupée dans les deux sens de circulation» et que des itinéraires de déviation avaient été mis en place.

Ce blocage intervient au lendemain des législatives espagnoles, marquées par un léger recul des socialistes au pouvoir et un bond du parti de droite nationaliste Vox, qui compliquent encore plus la formation d'un gouvernement.

Lire aussi : Les anti-indépendantistes catalans manifestent à leur tour à Barcelone

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»