Au Zimbabwe, les écoliers se servent de leurs céréales du matin pour fabriquer de la bière

© Howard Burditt Source: Reuters

Plusieurs écoles du sud du pays ont décidé d'interdire les céréales dans leurs enceintes après s'être aperçues que des élèves s'en servaient pour fermenter un mélange alcoolisé maison, proche de la bière.

Comment fabriquer de la bière artisanale à partir de vos céréales du matin préférées ? Une question culinaire qui semble avoir passionnée nombre d'écoliers du Zimbabwe. Des brasseurs inventifs qui risquent leur santé.

«Les élèves auraient mélangé des céréales avec de la cassonade et de la levure et avant de faire fermenter ce mélange au soleil, créant ainsi une substance alcoolique puissante, qu'ils dégustaient au nez et à la barbe des autorités scolaires» a révélé dans ses colonnes le journal du Zimbabwe Chronicle. Se rendant compte du subterfuge, plusieurs écoles du sud du pays, comme le lycée de Bulawayo, auraient donc immédiatement décidé de confisquer l'avoine et le sorgho que les enfants emmenaient pour déjeuner.

«Nous avons reçu des messages qui nous conseillaient de ne plus acheter de céréales de la marque Morvite pour nos enfants. Après avoir mené nos enquêtes, nous avons établi que ces céréales étaient fermentées en alcool » a ainsi expliqué un parent d'élève.

Simple blague d'écoliers ou jeu dangereux ? Pour le chimiste Michael Dube, cité par le Chronique, le breuvage illicite créé pourrait s'avérer réellement nocif pour la santé des enfants et adolescents. «Le danger ici, c'est qu'il n'y a pas de méthode pour contrôler la teneur en alcool. La bière fabriquée peut très bien avoir un taux d'alcoolémie élevée, ce qui constitue une menace pour ces jeunes» a-t-il expliqué.


Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales