Mikhaïl Gorbatchev appelle la Russie et l’Occident à ne pas construire de nouveaux murs

Mikhaïl Gorbatchev appelle la Russie et l’Occident à ne pas construire de nouveaux murs© Evgeni Biyatov Source: Sputnik
L'ancien président de l'URSS Mikhail Gorbatchev lors de la présentation de son livre Je reste un optimiste» à la Maison du livre de Moscou.

Le premier et seul président de l'URSS a déclaré que tout mur était une tentative de s’isoler des vrais problèmes sans les résoudre. Selon Mikhaïl Gorbatchev, aujourd’hui la Russie et l'Occident ne sont pas à nouveau dans un état de guerre froide.

Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant vivant de l’Union soviétique, a mis en garde la Russie et les pays de l’Occident contre la construction de nouveaux murs, physiques ou abstraits. Il a fait cette déclaration à l’agence Reuters à la veille de l’anniversaire de la chute du mur de Berlin.

«Tout mur est une tentative de s’isoler des vrais problèmes sans les résoudre, et c’est pourquoi je suis contre les murs. En Europe, je suis contre toutes les lignes de démarcation et les rideaux de fer», a déclaré Mikhaïl Gorbatchev.

Selon l’ancien président de l’URSS, aujourd’hui, la Russie et l’Occident ne sont pas en état de guerre froide.

«Même si la situation actuelle est dangereuse, je ne pense pas que ce soit une renaissance de la guerre froide. Il n'y a pas de confrontation idéologique entre la Russie et l'Occident mais il existe des liens économiques, la liberté de circulation, la communication et les échanges culturels. C’est pour cette raison que je suis convaincu qu'une nouvelle guerre froide peut être évitée», a conclu Mikhaïl Gorbatchev.

En outre, Mikhaïl Gorbatchev s'est dit préoccupé par le manque de dialogue entre la Russie et les États-Unis sur les armes nucléaires. L'ancien dirigeant de l'URSS a reproché au président américain Donald Trump de s'être retiré du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), traité que Mikhaïl Gorbatchev a lui-même signé avec le président américain Ronald Reagan en 1987.

Mikhaïl Gorbatchev a été président de l'URSS de mars 1990 à décembre 1991, et président du Soviet suprême de l'URSS et dernier secrétaire général du Comité central du Parti communiste d'Union soviétique. En 1990, Mikhaïl Gorbatchev a reçu le prix Nobel de la paix pour sa contribution à la réduction des tensions internationales et à la mise en œuvre d’une politique de transparence.

Lire aussi: Le traité FNI est mort: God bless 9M729!

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»