Syrie : l’armée américaine bombarde à titre préventif un de ses stocks d’armes

Syrie : l’armée américaine bombarde à titre préventif un de ses stocks d’armes© Murad Sezer Source: Reuters
Un véhicule militaire américain est photographié dans le secteur de la frontière turque lors d'une patrouille menée conjointement avec la Turquie dans le nord de la Syrie dans le nord de la Syrie, le 8 septembre 2019 (image d'illustration).

Le porte-parole la coalition antijihadistes menée par Washington a annoncé le 16 octobre qu’un entrepôt abritant des munitions américaines avait été bombardé dans le nord syrien. Cela afin d’éviter qu’elles ne retombent entre les mains de Daesh.

Deux F-15 américains ont lancé, le 16 octobre, une frappe aérienne contre un entrepôt abritant nombre de munitions appartenant à l'armée américaine. Citant sans les nommer deux officiels américains, CNN a affirmé que ce bombardement visait à empêcher Daesh de s'en emparer. Le bombardement a eu lieu à proximité d’une usine Lafarge entre Kobané et Aïn Issa, dans le nord-est de la Syrie.

«Le 16 octobre, après le départ de tout le personnel et de l'équipement tactique essentiel de la coalition, deux F-15 de la coalition [antijihadistes dirigée par Washington] ont mené à bien un raid aérien […] afin de détruire une cache de munitions», s’est contenté de déclarer dans un communiqué le colonel Myles Caggins, porte-parole de la coalition internationale contre Daesh en Syrie et en Irak.

Plus tôt, le même responsable annonçait que les forces de cette coalition avaient quitté les lieux.

Cette opération intervient quelques jours après l’annonce, le 13 octobre, du départ de 1 000 soldats américains du nord de la Syrie. Le Pentagone avait alors justifié sa décision en affirmant vouloir éviter aux forces américaines dans la région d'être prises entre les feux turcs et kurdes. Le même jour, l'agence de presse publique syrienne Sana annonçait que les autorités syriennes avaient décidé d'envoyer des troupes dans le nord du pays pour «riposter à l'agression» de la Turquie qui y mène depuis le 9 octobre une offensive contre une milice kurde. 

Lire aussi : Les images de la base de Minbej evacuée par l'armée américaine (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»