L'Assemblée adopte le projet de loi bioéthique et l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

L'Assemblée adopte le projet de loi bioéthique et l'ouverture de la PMA à toutes les femmes© Philippe LOPEZ Source: AFP
Une employée de l'unité de procréation médicalement assistée (PMA) de l'hôpital Tenon (Hopital Tenon AP - HP), effectue un processus d'injection de sperme intra-cytoplasmique (ICSI) à Paris, le 24 septembre 2019 (image d'illustration).

Une majorité de députés ont voté, ce 15 octobre, en faveur du très contesté projet de loi bioéthique. Le texte prévoit, entre autres, l'ouverture de la procréation médicale assistée (PMA) aux couples lesbiens et aux femmes célibataires.

A l’issue de débats parlementaires particulièrement houleux, le projet de loi relatif à la bioéthique a été adopté, le 15 octobre, par la majorité des députés (359 votants pour, 114 contre). Sans surprise, la plupart des députés de droite et du Rassemblement national (RN) ont voté contre le projet de loi. 

Outre la très contestée ouverture de la procréation médicale assistée (PMA) aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataire – cette technique était jusqu’alors réservée aux couples hétérosexuels – le texte prévoit également la reconnaissance automatique en France de la filiation d’enfants conçus par gestation pour autrui (GPA). Ces deux amendements avaient respectivement été votés en première lecture, le 27 septembre et le 3 octobre à l'Assemblée nationale. 

Un projet de loi qui divise

Ce projet de loi porté par la majorité présidentielle a suscité une levée de boucliers au sein de la classe politique mais également dans l'opinion publique. Le 6 octobre, à l'initiative entre autres de La Manif pour tous, engagée depuis plusieurs années dans l'abrogation du mariage pour tous, plusieurs dizaines de milliers de personnes (600 000 selon les organisateurs, 75 000 selon le cabinet Occurence pour un collectif de médias), ont exprimé leur refus de voir adopter des dispositions parlementaires qui selon elles, ne font guère consensus au sein de la société.

Plusieurs personnalités politiques, principalement de droite, avaient, à cette occasion, exprimé leur soutien à ce rassemblement comme deux des trois candidats à l'élection pour la présidence du parti LR, les députés Julien Aubert et Guillaume Larrivé, l'eurodéputé LR François-Xavier Bellamy, le député de Résistons ! Jean Lassalle, l'ex-députée du Front national Marion Maréchal ou le député européen du Rassemblement national Gilbert Collard.

Lire aussi : François-Xavier Bellamy, Nicolas Bay, les évêques : le front anti-«PMA pour toutes» se dessine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»