Tunisie : le candidat à la présidentielle Nabil Karoui est sorti de prison

Tunisie : le candidat à la présidentielle Nabil Karoui est sorti de prison© FETHI BELAID Source: AFP
Une affiche électorale de Nabil Karoui, candidat à la présidentielle tunisienne (image d'illustration).

La justice tunisienne a ordonné, le 9 octobre, la libération du candidat à la présidence tunisienne, Nabil Karoui, quelques jours avant la tenue du second tour. L'annonce a été faite par l'un de ses avocats, Kamel Ben Messaoud.

La Cour de cassation de Tunis a accepté, le 9 octobre, la demande de libération introduite par le comité de défense du candidat à l’élection présidentielle tunisienne, Nabil Karoui, a annoncé à Reuters son avocat Kamel Ben Messaoud. Il a quitté dans la soirée la prison de la Mornaguia (sud-ouest de Tunis). 

Au soir du premier tour de la présidentielle tunisienne, Nabil Karoui avait récolté 15,58% des voix, suivant ainsi de près son rival Kais Saied (18,4%). Le scrutin avait alors été qualifié de «transparent» par la mission d'observation de l'Union européenne, qui avait toutefois appelé à ce que les candidats aient «pleinement les mêmes chances» de faire campagne, une allusion apparente à Nabil Karoui.

La cour d'appel de Tunis avait rejeté, le 30 septembre, une nouvelle demande de libération de Nabil Karoui.

Placé en détention préventive le 23 août, l'homme d'affaires est poursuivi, depuis 2017, pour blanchiment d'argent et évasion fiscale. La date de son arrestation, 10 jours avant le début de la campagne, avait suscité des interrogations quant à une instrumentalisation de la justice et renforcé in fine le climat de défiance d'une partie de la population à l'égard des institutions. De son côté, l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), chargée d'organiser les élections, avait évoqué l'hypothèse d'une invalidation des résultats par le tribunal administratif au regard de l'inégalité des chances entre les candidats. 

A défaut de pouvoir mener lui-même sa campagne sur le terrain, le candidat s'était jusqu'alors appuyé sur son équipe de campagne, au sein de laquelle figure son épouse, Salma Smaoui.

Lire aussi : Quels grands chantiers attendent le prochain président tunisien ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»