Pologne : heurts entre nationalistes et forces de l'ordre en marge d'une Gay pride (VIDEO)

- Avec AFP

Pologne : heurts entre nationalistes et forces de l'ordre en marge d'une Gay pride (VIDEO)© Wojtek RADWANSKI Source: AFP
Des manifestants nationalistes protestent contre la tenue d'une Gay pride dans la ville polonaise de Lublin, le 28 septembre 2019.

La ville polonaise de Lublin a été le théâtre le 28 septembre de violents heurts opposant nationalistes et forces de l'ordre en marge d'une Gay pride. Ce nouvel incident intervient alors que la campagne pour les prochaines législatives bat son plein.

Une Gay Pride rassemblant 400 personnes s'est tenue ce 28 septembre à Lublin, dans l'est de la Pologne, malgré des tentatives de contre-manifestants nationalistes de bloquer le défilé en lançant des bouteilles et des œufs, selon un journaliste de l'AFP.

L'homophobie menace les familles polonaises

Encadrés par un lourd dispositif policier, les participants à la Gay Pride ont défilé à Lublin, située à 170 km au sud-est de Varsovie, en brandissant des drapeaux arc-en-ciel et des banderoles avec des inscriptions comme «Jésus a enseigné l'amour» ou «L'homophobie menace les familles polonaises». Des contre-manifestants ont affronté la police lorsqu'ils ont tenté de bloquer les participants à la Gay Pride, en criant des slogans homophobes et en lançant des œufs et des bouteilles. La police a fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogènes pour disperser les contre-manifestants, dont certains ont été arrêtés.

Plus tôt, le 22 septembre, la ville de Kalisz (centre-ouest de la Pologne) avait connu des incidents similaires en marge d'une Gay Pride. Munis de balais, des manifestants vêtus de combinaisons anti-moustiques et de masques à gaz avaient alors mise en scène un nettoyage des rues après le déroulement de la marche. 

Cette semaine, un tribunal polonais avait annulé l'interdiction de la Gay Pride décidée par le maire de Lublin, Krzysztof Zuk, qui avait invoqué des raisons de sécurité.

La communauté LGBT, sujet brûlant des élections législatives polonaises

La cause LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) est devenue un sujet brûlant et un thème majeur de la campagne électorale en Pologne à l'approche des élections législatives du 13 octobre, dans un contexte d'homophobie dans ce pays catholique. Les droits des homosexuels, que le chef du parti conservateur Droit et Justice (PiS) au pouvoir Jaroslaw Kaczynski, proche de l’Eglise catholique, considère comme une «menace» pour la famille polonaise traditionnelle, sont souvent au cœur du débat public en Pologne.

En juillet, un tribunal avait ordonné au magazine Gazeta Polska, proche du gouvernement conservateur, de cesser de distribuer des autocollants anti-LGTB portant le slogan «Ceci est une zone sans LGBT». Des entités territoriales polonaises, souvent liées au PiS, avaient adopté des résolutions pour se déclarer «zones libres de l'idéologie LGBT». Le même mois, une Gay Pride organisée pour la première fois à Bialystok, grande ville de l'est de la Pologne, avait été attaquée par des supporteurs de football ultranationalistes. Le Premier ministre Mateusz Morawiecki (PiS) avait alors condamné les violences, mais pas la campagne anti-LGBT.

Après des manifestations de protestation contre l'attaque contre la Gay Pride à Bialystok, l'archevêque de Cracovie Marek Jedraszewski avait ajouté de l'huile sur le feu en dénonçant, dans une homélie, la «peste arc-en-ciel» qui a remplacé, selon lui, la «peste rouge» communiste.

Lire aussi : Pologne : la communauté LGBT au cœur des élections législatives

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»