Quotas de répartition des migrants : une politique européenne réaliste ? (DEBAT)

Bernhard Schmid, avocat au barreau de Paris et Jean-Paul Gourévitch, consultant international, ont débattu sur le plateau de RT France de la répartition des migrants dans l'UE, objet d'un préaccord entre l'Allemagne, la France, Malte et l'Italie.

Ce 23 septembre, un préaccord entre quatre pays de l’Union européenne (UE) – Allemagne, France, Italie et Malte – a été trouvé en vue de créer un mécanisme de répartition automatique des demandeurs d’asile et des migrants arrivés à Malte ou en Italie. Le texte final, qualifié de «base d’accord», devra être soumis à l’approbation des autres Etats membres de l’UE le 8 octobre.

Invités sur RT France, Jean-Paul Gourévitch, consultant international Afrique et migrations et Bernhard Schmid, avocat au barreau de Paris, spécialiste du droit des étrangers, sont revenus sur la politique migratoire des pays de l’Union européenne.

Lire aussi : La France et l'Espagne, les deux seuls pays de l'OCDE où les demandes d'asile augmentent

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»