Législatives en Israël : Benjamin Netanyahou échoue à obtenir une majorité

- Avec AFP

Législatives en Israël : Benjamin Netanyahou échoue à obtenir une majorité© Corinna Kern/File Photo Source: Reuters
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et Benny Gantz, président du parti bleu et blanc.

Selon les premiers sondages à la sortie des urnes, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et son rival Benny Gantz étaient au coude-à-coude. Aucun des deux partis n'est, pour l'heure, en mesure de former un gouvernement.

Les partis du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (le Likoud) et de son rival Benny Gantz (le parti Bleu-blanc) étaient au coude-à-coude dans la soirée du 17 septembre à l'issue des législatives israéliennes, selon les premiers sondages à la sortie des urnes diffusés par les médias locaux.

Le Likoud de Benjamin Netanyahou récoltait entre 31 et 33 sièges sur les 120 de la Knesset (Parlement israélien) et le parti Bleu-blanc (centre-droit) de Benny Gantz entre 32 et 34, selon ces sondages qui ne voyaient aucun bloc majoritaire émerger au terme de ces élections. A 20 heures (heure locale), le taux de participation était de 63,7 %, un niveau légèrement supérieur à la même heure aux législatives d'avril.

Nous allons négocier [pour] éviter la formation d’un gouvernement antisioniste dangereux

Lors d'un discours en pleine nuit à Tel-Aviv, le Premier ministre sortant s'est d'ores et déjà exprimé sur les négociations qu'il souhaitait entamer dans les prochains jours. «Nous allons négocier avec le plus grand nombre de partenaires pour éviter la formation d’un gouvernement antisioniste dangereux [...] il n'y aura pas et il ne peut pas y avoir de gouvernement qui s'appuie sur des partis arabes antisionistes, des partis qui nient l'existence même d'Israël en tant qu'État juif et démocratique», a déclaré Benjamin Netanyahou.

Selon le média i24 News qui évoque ce 18 septembre au matin des résultats non-officiels «fournis par des sources au sein de la commission électorale sur le base de 90% des suffrages exprimés», les deux partis auraient obtenu le même nombre de sièges.

Outre les scores de ces deux partis, les résultats des alliés potentiels de chacun seront déterminants, car la question n'est pas tant de savoir qui aura le plus de sièges entre Benjamin Netanyahou et Benny Gantz, mais lequel des deux sera en mesure d'atteindre, par des alliances, le nombre de 61 députés, seuil de la majorité au Parlement. Or, selon les sondages à la sortie des urnes, aucun bloc ne semble pour l'instant capable de réunir ce nombre et donc de former un gouvernement à l'issue de ce second scrutin en cinq mois, les élections d'avril dernier ayant déjà abouti à une impasse.

Avec ses alliés traditionnels, le Likoud pourrait obtenir entre 54 et 57 sièges, et le parti Bleu-blanc entre 54 et 58, selon ces baromètres qui donnent l'image d'un pays polarisé.

Les Israéliens ont voté pour la seconde fois cette année, après un scrutin en avril au terme duquel Benjamin Netanyahou, qui détient le record de longévité pour un chef de gouvernement israélien, avait échoué à former une coalition. Si les sondages se confirment, il devrait faire face cette fois-ci aux mêmes difficultés pour constituer un gouvernement.

Israel Beitenou, le parti de l'ancien ministre de la Défense Avigdor Lieberman, qui avait fait échouer les négociations en avril et qui pourrait à nouveau faire figure de faiseur de roi, est crédité de 8 à 10 sièges selon les sondages. Peu après la publication des premiers résultats, il a appelé Benjamin Netanyahou et Benny Gantz à la formation d'un gouvernement d'union nationale auquel prendrait part son parti. 

Lire aussi : La Knesset ou la prison ? Législatives cruciales pour Benjamin Netanyahou

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»