«Guerre des étoiles» : à Moscou, ministres français et russes évoquent la militarisation de l'espace

«Guerre des étoiles» : à Moscou, ministres français et russes évoquent la militarisation de l'espace© Alexander NEMENOV / AFP Source: AFP
Rencontre entre les ministres des Affaires étrangères et de la Défense russes et français le 9 septembre.
Suivez RT France surTelegram

La militarisation de l'espace et les possibles concertations entre la France et la Russie dans ce domaine a été évoquées à plusieurs reprises dans la déclaration commune des participants à la réunion interministérielle «2+2» à Moscou.

L'espace, nouveau théâtre d'opérations potentiel ? L'hypothèse a en tout cas été évoquée plusieurs fois lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères et de la Défense russe et français à Moscou le 9 septembre. 

«La Russie est préoccupée par la perspective d'une course aux armements dans l'espace [relancée par les Etats-Unis]», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qui a été le premier à prendre la parole lors des déclarations à la presse. 

«Nous avons demandé à nos collègues français de présenter leur position sur la question», a ajouté le chef de la diplomatie russe avant de proposer à la France de «participer à la réunion de Genève pour l’élaboration d’un document juridique contraignant» visant à limiter le déploiement d'armes dans l'espace. 

Le sujet a ensuite été évoqué par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et la ministre des Armées Florence Parly dans leurs déclarations respectives. 

Le chef de la diplomatie française, qui a évoqué un risque international de «course aux armements», a dit appeler de ses vœux l'instauration de «mécanismes bilatéraux de dialogue et de transparence» dans plusieurs domaines «stratégiques et de défense» afin d'éviter tout risque de «malentendu». Le ministre a ensuite énuméré le domaine nucléaire, spatial, le cyber-espace, ou les forces conventionnelles. 

Même son de cloche du côté de la ministre des Armées Florence Parly, qui a évoqué des forces armées russes et françaises amenées à se «côtoyer en mer, au sol, dans le ciel et aussi dans l'espace exo-atmosphérique ainsi que dans l'espace cyber», ce qui nécessite de «se parler» pour éviter les «incompréhensions, les incidents, les frictions». 

«Je ne m'attends pas à ce que ce soit un chemin aisé, ce ne sera pas sans accrocs ni sans à-coup, mais si l'on considère que l'on travaille pour une génération alors il n'y a pas lieu de s'effrayer», a déclaré la ministre à l'issue de sa prise de parole. 

La question de la militarisation de l'espace est revenue sur le devant de la scène internationale sous l'influence des Etats-Unis. L'administration Trump semble en effet particulièrement attentive à cette question. Le président américain a ainsi inauguré en grande pompe un commandement militaire de l'espace, nommé «Spacecom», et n'a pas caché son ambition de vouloir assurer la suprématie militaire des Etats-Unis dans l'espace. La création d'une «Force de l'espace» a par ailleurs été annoncée. Elle deviendra la sixième branche de l'armée américaine. 

Florence Parly a par ailleurs créé le «Commandement de l'espace» français en septembre 2019. 

Lire aussi : Vladimir Poutine considère le déploiement d'armes nucléaires dans l'espace comme un «grand défi»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix