Poutine et Zelensky ont discuté de la résolution du conflit en Ukraine, selon le Kremlin

Poutine et Zelensky ont discuté de la résolution du conflit en Ukraine, selon le Kremlin© Grigoriy Sysoyev (g) / Stringer (d) Source: Sputnik
Le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky

Après l'échange historique de prisonniers entre Moscou et Kiev, les présidents russe et ukrainien se sont entretenus par téléphone ce 7 septembre, et ont abordé plusieurs sujets, à commencer par la résolution du conflit dans le Donbass.

L'échange de prisonniers qui a eu lieu le 7 septembre va-t-il ouvrir une nouvelle page dans les relations entre Moscou et Kiev ? Le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky ont, en tout cas, saisi cette occasion historique pour évoquer par téléphone le conflit qui sévit dans le Donbass, et surtout les mesures à prendre pour y mettre un terme, a annoncé le service de presse du Kremlin.

Lors de cette discussion qui s'est tenue en fin de journée, les deux dirigeants ont souligné l'aspect humanitaire de cet échange qui a impliqué 35 personnes de chaque côté, et noté qu'il représentait une étape importante dans la consolidation des liens entre les deux pays. Les deux chefs d'Etat ont également évoqué le prochain sommet au format Normandie, qui comprend la Russie, l'Ukraine, la France et l'Allemagne et pourrait se tenir dans les semaines à venir. A ce propos, Vladimir Poutine a déclaré qu'il était nécessaire de bien le préparer en amont afin qu'il donne des résultats, et permette notamment la mise œuvre des accords de Minsk.

L'Ukraine et la Russie ont effectué un échange sans précédent de 70 détenus. Deux avions transportant 35 prisonniers chacun, dont notamment le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov et le journaliste russe Kirill Vychinsky, ont atterri simultanément en milieu de journée à Kiev et à Moscou. «Nous avons fait le premier pas», s'était félicité le président ukrainien en début d'après-midi, après avoir serré la main sur la piste de l'aéroport principal de Kiev à chacun des Ukrainiens rendus par Moscou. 

De son côté, le ministère russe des Affaires étrangères avait estimé que «la libération convenue et réciproque des individus retenus sur le territoire de la Russie et de l’Ukraine» était un «signal positif qui [devait] être suivi par d’autres pas importants pour sortir de l’impasse concernant les relations russo-ukrainiennes».

Lire aussi : Echange historique de prisonniers entre la Russie et l'Ukraine (EN CONTINU)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»