En cas de rétablissement du G8, Poutine serait prêt à accueillir tous ses membres en Russie

En cas de rétablissement du G8, Poutine serait prêt à accueillir tous ses membres en Russie© Alexander Nemenov/Pool via REUTERS Source: Reuters
Vladimir Poutine le 5 septembre à Vladivostok (image d'illustration).

Vladimir Poutine a évoqué le G8, ce 5 septembre, se disant prêt à en accueillir les membres s'ils acceptaient de réintegrer son pays parmi eux. Il a également ajouté qu'il ne pouvait concevoir une organisation internationale sans l'Inde et la Chine.

Au cours du forum économique de Vladivostok, ce 5 septembre le président russe Vladimir Poutine a également abordé la question du potentiel rétablissement du G8. Ainsi, si les membres de l'actuel G7 acceptaient de réintégrer Moscou au sein de leur organisation, le chef de l'Etat russe a affirmé qu'il serait prêt à les accueillir en Russie : «En temps voulu, le sommet du G8 [...] pourrait se dérouler en Russie. Nous sommes ouverts, si nos partenaires ont envie de venir chez nous, nous en serons heureux.»

«Mais je pense que tout le monde comprend aujourd'hui – et le président Macron l'a même récemment déclaré publiquement – que le leadership de l'Occident touche à sa fin. Je ne peux pas imaginer une organisation internationale efficace qui fonctionne sans l'Inde et la Chine», a ajouté Vladimir Poutine. 

Le 21 août, Emmanuel Macron avait jugé «pertinent qu'à terme la Russie puisse rejoindre le G8» dont elle a été exclue en 2014 lors de la crise en Ukraine et du rattachement par référendum à la Fédération de Russie de la Crimée.

Si la perspective d'une réintégration de la Russie divise encore parmi les membres du G7, Donald Trump avait toutefois plaidé, le 20 août dernier, pour un retour du G8 auquel la Russie serait réintégrée. Prenant ainsi le contre-pied de ses partenaires occidentaux, le président américain s'était déclaré prêt à soutenir toute initiative allant dans ce sens.

En visite au Fort de Brégançon, le 19 août, Vladimir Poutine, avait alors déclaré qu'il ne pouvait pas souhaiter participer à un modèle de sommet qui «n'existe pas». Il avait cependant précisé que son pays ne refusait jamais les propositions de dialogue. 

Lire aussi : Donald Trump voudrait voir la Russie réintégrée au G8... mais qu'en pense Vladimir Poutine ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»