Italie : la coalition entre populistes de gauche et sociaux-démocrates dévoile son gouvernement

- Avec AFP

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre italien a dévoilé la liste des ministres de son gouvernement, fruit d'une coalition entre les populistes eurosceptiques du M5S et le Parti démocrate (centre-gauche libéral). Il doit prêter serment le 5 septembre.

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a présenté le 4 septembre les membres de son nouvel exécutif dans lequel figure notamment l'eurodéputé pro-Union européenne du Parti démocrate (PD, centre gauche) Roberto Gualtieri, qui occupera le poste de ministre de l'Economie et des Finances.

Luigi Di Maio, chef du Mouvement 5 Etoiles (M5S, populiste de gauche), sera le nouveau chef de la diplomatie italienne tandis que l'ancien préfet de Milan Luciana Lamorgese (sans étiquette) sera ministre de l'Intérieur. La Défense reviendra à un autre poids lourd du PD, Lorenzo Guerini.

Le M5S conserve en outre certains ministères qu'il détenait dans le gouvernement précédent, comme la Justice, l'Environnement ou le Développement économique.

Afin d'élargir la base parlementaire du nouveau gouvernement, Giuseppe Conte a impliqué également le petit parti de gauche Liberi e Uguali (LEU - Libres et égaux) dont l'un des leaders, Roberto Speranza, obtient le portefeuille de la Santé.

Le nouveau gouvernement prêtera serment jeudi à 10h au palais du Quirinal, siège de la présidence de la République.

Un gouvernement des «horreurs, des perdants», selon Salvini

L'ancien ministre de l'Intérieur et chef de file de la droite populiste Matteo Salvini, à l'origine de l'effondrement de la coalition précédente, n'a pas eu de mots assez durs pour qualifier le nouveau gouvernement des «horreurs, des perdants» dans un tweet publié avant même que ses membres ne soient divulgués. 

Il a par ailleurs accusé le nouvel exécutif de n'être mû que par la «haine contre de la Ligue [parti populiste de droite]», assurant qu'il «rouvrira[it] les ports et les frontières».

Le populiste, affaibli politiquement par la nouvelle coalition, a appelé à plusieurs manifestations dans le pays, dont une le 19 octobre à Rome. 

Auteur: RT France

Lire aussi : Italie : les militants du M5S soutiennent à une large majorité une coalition avec le centre gauche

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix