L'intendant d'Epstein a visité son appartement parisien juste avant l'ouverture de l'enquête

L'intendant d'Epstein a visité son appartement parisien juste avant l'ouverture de l'enquête© JACQUES DEMARTHON Source: AFP
L'appartement de Jeffrey Epstein avenue Foch dans le 16e arrondissement à Paris.

Mandaté par le trust qui gère les affaires de Jeffrey Epstein, l'intendant du financier en France a effectué une visite dans l'appartement que celui-ci possédait avenue Foch à Paris, et ce deux jours avant l'ouverture d'une enquête par le parquet.

Deux jours seulement avant l’ouverture en France par le parquet de Paris d'une enquête pour «viols» et «agressions sexuelles» – notamment sur mineurs – dans le cadre de l'affaire Epstein, l'intendant français du financier a visité l'appartement détenu par ce dernier à Paris, selon des informations de France Info.

Au service du délinquant sexuel (condamné pour des faits similaires en 2008) depuis 18 ans, l'intendant a en effet été mandaté par le «Trust 1953», et continuerait d'agir en suivant ses instructions. «Il n’est pas au chômage, il y a un trust qui décide de tout et il travaille pour eux», a ainsi confié son épouse à France info. Les médias outre-atlantique ont révélé que deux jours avant d'être retrouvé mort pendu dans sa cellule, Jeffrey Epstein a paraphé un testament dans lequel il a légué l'ensemble de sa fortune à ce fameux trust; un système lui permettant par ailleurs de ne pas dévoiler l'identité des bénéficiaires de la succession.

Si les raisons de la visite de l'intendant dans la demeure de 800m2 située avenue Foch sont toujours un mystère, ce dernier a livré quelques éléments sur le train de vie de Jeffrey Epstein en France. D'après lui, la maison était en permanence fréquentée par de très nombreuses femmes, dont il assure ne pas savoir si elles étaient toutes majeures. Il a en outre expliqué que le vaste appartement disposait d’une salle de massage construite sur-mesure, dans laquelle Jeffrey Epstein se faisait masser, portes fermées, jusqu’à quatre fois par jour. Pour rappel, dans sa déposition faîte en 2015, Virginia Roberts Giuffre, qui se décrit elle-même comme une ancienne «esclave sexuelle» du millionnaire, expliquait que le mot massage était un code pour «sexe».

A ce stade, et alors qu'il semble être un témoin clé du volet français de l'affaire, l'intendant de Jeffrey Epstein n'a toujours pas été contacté par les enquêteurs français, selon France Info. Il faut dire que selon une source policière proche du dossier cité par le média, le FBI n’a encore fourni aucune information ni partagé d'éléments de procédure avec les enquêteurs français, et ce en dépit de demandes répétées d’entraide judiciaire internationale. Difficile dès lors pour les autorités françaises d’identifier de potentielles victimes, complices ou témoins français. D'après France Info, les enquêteurs cherchent malgré tout à localiser le sulfureux agent de mannequin français Jean-Luc Brunel, soupçonné d'être une pièce maîtresse du réseau, introuvable à l'heure actuelle.

De son côté, la fondatrice de l'association Innocence en danger déclarait jeudi 22 août avoir reçu dix témoignages de victimes présumées : «Elles ont contacté notre service juridique suite à un appel à témoignages.»

Lire aussi : Affaire Epstein : les premiers noms révélés dans des documents rendus publics

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»